Aujourd'hui,
URGENT
Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza
Brexit: Theresa May annonce que son gouvernement a validé le projet d'accord avec l'Union européenne 
Burkina: l'utilisation de contraception moderne a empêché 397 000 grossesses non désirées et 142 000 avortements (rapport)
Burkina: le bureau actuel du syndicat national de la GSP interdit d'activités, 10 agents révoqués (Conseil des ministres)
Sénégal: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade (RFI)
Burkina: le Mouloud célébré dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre 2018
Ouagadougou: une formation tactique entraînera «des explosions bruyantes» le jeudi 15 novembre (ministère de la sécurité)
Sud-ouest: 72 cas de grossesse enregistrés en 2017 dans les écoles primaires et 328 au post primaire
RDC: la nouvelle épidémie Ebola fait 200 morts
Burkina: le pays a reçu  654,373 milliards de FCFA d’aide publique en 2017 (rapport)

SOCIETE

Le Président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a reçu en audience dans la matinée de ce mardi 8 mai 2018 le bureau de l’Ordre national des pharmaciens du Burkina conduit par son président, le docteur Alfred Sandouidi.

Les pharmaciens ont sollicité le soutien et les conseils avisés du Président du Faso pour l’organisation de la 19e édition du Forum de l’Ordre pharmaceutique international qui se tiendra à Ouagadougou du 21 au 23 juin 2018. Cette rencontre aura pour thème général : « le développement de l’industrie pharmaceutique et l’accès universel aux produits de qualité en Afrique ».

Entre 1000 et 1500 participants venant de 23 pays africains, d’Asie et d’Europe sont attendus à Ouagadougou. Il est prévu au cours de ce forum des panels, des conférences, des tables-rondes et des activités de formation continue, selon le Docteur Sandouidi. Ce cadre d’excellence et de partage d’expériences au bénéfice de la pharmacie africaine sera agrémenté d’expositions et d’activités de B to B.

« Ce sera également l’occasion pour nous de présenter aux partenaires les opportunités dans notre pays et les potentialités concernant d’autres pays », a dit le président de l’Ordre national des pharmaciens du Burkina. 

Direction de la Communication de la Présidence du Faso

*Le titre est de la Rédaction