Aujourd'hui,
URGENT
Arabie Saoudite: Selon la CIA, Mohammed ben Salman a ordonné l'assassinat du journaliste Khashoggi
Burkina: la Coalition contre la vie chère organise le 29 novembre une journée de protestation contre la récente hausse du prix du carburant
Madagascar: le second tour de la présidentielle opposera Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana, tous deux anciens présidents
Centrafrique: l’ex-chef anti-balaka Alfred Yecatom Rhombot extradé vers la CPI
Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza
Brexit: Theresa May annonce que son gouvernement a validé le projet d'accord avec l'Union européenne 
Burkina: l'utilisation de contraception moderne a empêché 397 000 grossesses non désirées et 142 000 avortements (rapport)
Burkina: le bureau actuel du syndicat national de la GSP interdit d'activités, 10 agents révoqués (Conseil des ministres)
Sénégal: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade (RFI)
Burkina: le Mouloud célébré dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre 2018

SOCIETE

Au lieu de débourser la somme de 2 333 270 F CFA pour le Hadj 2018, les pèlerins burkinabè payeront désormais 2 285 000 FCFA soit une réduction de plus de 48 000 FCFA. Selon ce communiqué du comité de suivi du pèlerinage à la Mecque, cette réduction a été rendue possible après les concertations avec les compagnies de transport.

"Le Président du Comité de suivi du Pèlerinage à la Mecque informe les musulmans du Burkina Faso et particulièrement les candidats au pèlerinage à la Mecque, que le coût du hadj 2018 a été revu à la baisse après des négociations avec les compagnies de transport aérien le vendredi 4 mai 2018.

Ainsi le coût du hadj est arrêté à la somme de deux millions deux cent quatre-vingt-cinq mille (2 285 000) francs CFA au lieu de la somme de deux millions trois cent trente-trois mille deux cent soixante-dix (2 333 270) francs CFA, comme précédemment annoncé lors de la conférence de presse du 3 mai 2018.

Ce coût n’inclut pas le prix du mouton qui reste entièrement à la charge des pèlerins.

 

Ouagadougou, le 4 mai 2018

Le Président

El Hadj ILBOUDO ZOUNDI Moumouni"