Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: les avocats en arrêt de travail de 96 heures pour dénoncer le dysfonctionnement de l'appareil judiciaire
Coopération: la Chancelière allemande Angela Merkel, effectue les 1er et 2 mai 2019 une visite d’amitié et de travail à Ouagadougou
Sri Lanka: l'État islamique (EI) a revendiqué, les attentats qui ont fait plus de 320 victimes le dimanche de Pâques
Soudan: le président égyptien, al-Sissi plaide pour un nouveau délai accordé aux militaires
Algérie: Issad Rebrab, l’homme le plus riche d'Algérie, derrière les barreaux (RFI)
Mali: Boubou Cissé nommé Premier ministre
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu
Burkina: le gouvernement dément la prétendue labellisation du Faso Dan Fani par une firme chinoise et annonce sa labellisation future
Irak: 900 présumés terroristes rapatriés de Syrie pour être jugés
France:  la cathédrale Notre-Dame de Paris ravagée par les flammes, l'édifice et les œuvres sauvées 

SOCIETE

Huit assaillants ont brûlé mercredi 2 mai le logement d'un enseignant à Bafina avant de semer la panique dans le marché de Guenbila, a appris l’AIB de sources concordantes.

Huit assaillants armés et à motos ont fait irruption mercredi dans le village de Bafina (département de Barsalogho), à environ 75km de Kaya dans la province du Sanmentenga (Centre-Nord).

Quatre d’entre eux ont incendié le logement du Directeur d'une école sous paillote. Les trois classes n'ont pas été touchées.

L’enseignant qui a été ligoté pendant le forfait, a tout perdu dans l'incendie et est encore sous le choc, affirment nos sources.

Le reste du groupe s’est dirigé vers le marché de Guenbila (un km de Bafina) où ils ont semé la panique en tirant en l’air et en brûlant le siège du groupe d’autodéfense Koglweogo et un hangar de vente de liqueurs.  

Les assaillants venus en binôme, ont emporté deux motos appartenant aux enseignants.

La situation sécuritaire du Burkina Faso s’est dégradée ces trois dernières années avec la montée du terrorisme, principalement dans son septentrion où des centaines de classes ont été fermées.

Dans la nuit du 30 avril au 1er mai, le poste de police de Madouba (Kossi, Nord-Ouest) a subi d’importants dégâts, à la suite d’une attaque terroriste, rappelle-t-on.

Agence d’Information du Burkina

 

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé