Aujourd'hui,
URGENT
Football: Salitas FC logé dans le groupe B de la Coupe de Confédération avec Etoile du sahel, CS Sfaxien et Enugu Rangers   
Burkina: Christophe Joseph Marie Dabiré nommé Premier ministre en remplacement de Paul Kaba Thiéba
Burkina: dans une déclaration, les évêques invitent les fidèles à prier pour la paix durant tout le mois de février 2019
RDC: la Cour constitutionnelle confirme la victoire de Tshisekedi, Fayulu se proclame président
Mali: huit Casques bleus ont été tués dans l'attaque terroriste d'un camp de la mission de l'ONU dans le nord-est du pays
Football: Salitas FC se qualifie pour la phase de poule de la Coupe de la confédération Caf en battant Al Nasr (3-1)
Orodora: 5 morts dans un affrontement entre la police et des jeunes 
Burkina: dans l'attente de la nomination d'un Premier ministre, le président charge l'équipe sortante d'expédier les affaires courantes
USA: le prochain sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un prévu fin février, le lieu pas encore précisé (Maison Blanche)
France: Alexandre Benalla a été mis en examen pour «usage public et sans droit d'un document justificatif d'une qualité professionnelle»

SOCIETE

Huit assaillants ont brûlé mercredi 2 mai le logement d'un enseignant à Bafina avant de semer la panique dans le marché de Guenbila, a appris l’AIB de sources concordantes.

Huit assaillants armés et à motos ont fait irruption mercredi dans le village de Bafina (département de Barsalogho), à environ 75km de Kaya dans la province du Sanmentenga (Centre-Nord).

Quatre d’entre eux ont incendié le logement du Directeur d'une école sous paillote. Les trois classes n'ont pas été touchées.

L’enseignant qui a été ligoté pendant le forfait, a tout perdu dans l'incendie et est encore sous le choc, affirment nos sources.

Le reste du groupe s’est dirigé vers le marché de Guenbila (un km de Bafina) où ils ont semé la panique en tirant en l’air et en brûlant le siège du groupe d’autodéfense Koglweogo et un hangar de vente de liqueurs.  

Les assaillants venus en binôme, ont emporté deux motos appartenant aux enseignants.

La situation sécuritaire du Burkina Faso s’est dégradée ces trois dernières années avec la montée du terrorisme, principalement dans son septentrion où des centaines de classes ont été fermées.

Dans la nuit du 30 avril au 1er mai, le poste de police de Madouba (Kossi, Nord-Ouest) a subi d’importants dégâts, à la suite d’une attaque terroriste, rappelle-t-on.

Agence d’Information du Burkina

 

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé