Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: les avocats en arrêt de travail de 96 heures pour dénoncer le dysfonctionnement de l'appareil judiciaire
Coopération: la Chancelière allemande Angela Merkel, effectue les 1er et 2 mai 2019 une visite d’amitié et de travail à Ouagadougou
Sri Lanka: l'État islamique (EI) a revendiqué, les attentats qui ont fait plus de 320 victimes le dimanche de Pâques
Soudan: le président égyptien, al-Sissi plaide pour un nouveau délai accordé aux militaires
Algérie: Issad Rebrab, l’homme le plus riche d'Algérie, derrière les barreaux (RFI)
Mali: Boubou Cissé nommé Premier ministre
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu
Burkina: le gouvernement dément la prétendue labellisation du Faso Dan Fani par une firme chinoise et annonce sa labellisation future
Irak: 900 présumés terroristes rapatriés de Syrie pour être jugés
France:  la cathédrale Notre-Dame de Paris ravagée par les flammes, l'édifice et les œuvres sauvées 

SOCIETE

Suite aux protestations d'un certain nombre de personnes de la commune de Matiacoali relatives aux limites de la zone pastorale de Tapoa Boopo, soldées par l'arrêt de la cérémonie dénommée journée de la forêt et de l'agression physique de Tani Koulabiga, président du comité de gestion de ladite forêt le 26 janvier dernier, les commanditaires ont été interpellés et jugés.

A l'issue du verdict, les protestataires ont fermé les locaux de la mairie suspendant ainsi toute activité de l'institution.

Dans la dynamique de la recherche et la promotion de la paix et de la cohésion sociale, des négociations ont été menées par le Secrétaire d'État chargé de la décentralisation et celui chargé de la recherche scientifique et de l'innovation.

Le conseil municipal dans l'exercice de ses missions statutaires s'est retrouvé le vendredi 30 mars 2018 pour la tenue d'une session au sein de la maison communautaire de Matiacoali, c'est alors qu'un groupe de manifestants dans l'objectif d'empêcher la tenue de la session s'est rendu sur les lieux pour déloger les conseillers municipaux.

Ils se sont attaqués aux FDS commis à la sécurité de la session. Ceux-ci ont réagi en vue de rétablir l'ordre public ce qui a permis le bon déroulement de la session.

Le Gouverneur appelle les manifestants à la retenue et au respect des lois de la république, il tient à rassurer les populations de Matiacoali que toutes les dispositions sont prises pour le rétablissement d'un climat de paix et de quiétude.

Service de la Communication, de la Presse et des Relations Publiques du Gouvernorat de la région de l’Est

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé