Aujourd'hui,
URGENT
Média: le prix Albert-Londres décerné à la journaliste du «Monde» Elise Vincent pour ses reportages sur le jihadisme et la radicalisation
Média: Emeline Zougmoré de la RTB/radio sacrée meilleure journaliste 2018 
Cameroun: Paul Biya réélu à la présidence avec 71,28 % pour un 7e mandat (Officiel)
Burkina: la conférence internationale sur l’élimination des mutilations génitales féminines se tiendra à Ouagadougou du 22 au 25 octobre
Pays-Bas: la justice permet l’inscription «sexe neutre» sur une carte d’identité (RFI)
Djibo: plusieurs présumés terroristes s'évadent dans l'attaque de la brigade de gendarmerie de la ville ce 18 octobre dans la nuit
Coopération: Jean Yves le Drian  réaffirme le soutien de la France au Burkina dans la lutte contre le terrorisme  
Burkina: Aminata SANA/CONGO est nommée Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire  du Burkina en République Fédérative du Brésil
Afghanistan: le chef de la police de Kandahar tué à deux jours des élections
Russie: au moins 18 morts lors d'une attaque dans un collège technique en Crimée

SOCIETE

Suite aux protestations d'un certain nombre de personnes de la commune de Matiacoali relatives aux limites de la zone pastorale de Tapoa Boopo, soldées par l'arrêt de la cérémonie dénommée journée de la forêt et de l'agression physique de Tani Koulabiga, président du comité de gestion de ladite forêt le 26 janvier dernier, les commanditaires ont été interpellés et jugés.

A l'issue du verdict, les protestataires ont fermé les locaux de la mairie suspendant ainsi toute activité de l'institution.

Dans la dynamique de la recherche et la promotion de la paix et de la cohésion sociale, des négociations ont été menées par le Secrétaire d'État chargé de la décentralisation et celui chargé de la recherche scientifique et de l'innovation.

Le conseil municipal dans l'exercice de ses missions statutaires s'est retrouvé le vendredi 30 mars 2018 pour la tenue d'une session au sein de la maison communautaire de Matiacoali, c'est alors qu'un groupe de manifestants dans l'objectif d'empêcher la tenue de la session s'est rendu sur les lieux pour déloger les conseillers municipaux.

Ils se sont attaqués aux FDS commis à la sécurité de la session. Ceux-ci ont réagi en vue de rétablir l'ordre public ce qui a permis le bon déroulement de la session.

Le Gouverneur appelle les manifestants à la retenue et au respect des lois de la république, il tient à rassurer les populations de Matiacoali que toutes les dispositions sont prises pour le rétablissement d'un climat de paix et de quiétude.

Service de la Communication, de la Presse et des Relations Publiques du Gouvernorat de la région de l’Est

Des mots pour le dire...

Sondage

Pour enrayer la montée du terrorisme au Burkina, la France se dit disposée à lui apporter le même soutien militaire qu’au Mali. Selon cette aide est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé