Aujourd'hui,
URGENT
Ghana: le gouvernement décrète une semaine de deuil national après le décès de Kofi Annan
ONU: l'ancien secrétaire général, Kofi Annan est décédé à l'âge de 80 ans
Soum: un militaire perd la vie dans une opération de déminage (Burkina 24)
Inde: le bilan des inondations s’élève actuellement à plus de 324 morts et des centaines de milliers de déplacés
Tuy: deux civils tués dans une embuscade, 5 blessés dont un policier
Football: la France, championne du monde, en tête du classement Fifa
Football: le Burkina Faso maintient son rang de 8e africain et se classe 52e au niveau mondial selon la Fifa
Musique: la « reine de la soul », Aretha Franklin s'est éteinte ce 16 août à l'âge de 76 ans
Mali: le président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) réélu avec 67,17% des voix
Italie: l'effondrement d'un viaduc à Gênes fait au moins 35 morts, selon un dernier bilan

SOCIETE

Alertées par les populations, les Forces de défense et de sécurité ont délogé ce mardi 27 mars 2018, des présumés terroristes qui s’étaient retranchés avec une importante quantité d’armes et de munitions dans un village de la commune de Foutouri (Est), a appris l’AIB auprès de sources crédibles.

Des populations ont trouvé un repère de présumés terroristes dans le village de Bakani, à une quinzaine de Km de Foutouri, commune rurale située à près de 80 km de Gayeri et à une quinzaine de km de la frontière nigérienne.

Alertées, les Forces de défense et de sécurité (FDS) se sont déportées sur les lieux où elles ont saisi une importante quantité d’armes et de munitions.

Les FDS ont également retrouvé  des portables, des tenues treillis et des livres saints.

Au cours de l’opération, au moins deux présumés terroristes ont été blessés, indiquent toujours nos sources.

On rappelle qu’un forestier a été tué au petit matin du 15 mars 2018, dans l’attaque du poste de Nassougou, situé à 120 kilomètres environ de Fada N’Gourma(Est). Cinq armes avaient été emportées et un véhicule incendié.

Notons également que le 14 février 2018, l’attaque d’une patrouille à Natiaboani, localité située à une cinquantaine de kilomètres de Fada N’Gourma, avait coûté la vie à un policier et fait deux blessés.

Agence d’Information du Burkina