Aujourd'hui,
URGENT
Royaume-Uni: le Parlement votera sur le Brexit entre le 7 et le 21 janvier 2019
RDC: incendie dans un entrepôt de la Commission électorale à Kinshasa à 10 jours de la présidentielle, d'importants dégâts matériels
Mali: arrestation de Burkinabè soupçonnés de préparer des attentats à Ouaga, Bamako et Abidjan pendant les fêtes de fin d'année
Burkina: le flambeau du 11-décembre a été transmis à Tenkodogo, ville hôte de la célébration de l'indépendance en 2019
Centrafrique: arrestation en France de Patrice-Edouard Ngaïssona, ex-chef anti-balaka en RCA
11-décembre:  «Rien et absolument rien ne doit remettre en cause notre vouloir vivre-ensemble» (Roch Kaboré)
Migration: le pacte de l’ONU sur les migrations adopté à Marrakech
11-Décembre: "L'occasion de rendre hommage à notre peuple travailleur et de saluer la mémoire des bâtisseurs de notre nation." (Roch Kaboré)
Royaume-Uni: Theresa May annonce au Parlement le report du vote sur l'accord de Brexit
RDC: Joseph Kabila n'exclut pas de se représenter en 2023 (RFI)

SOCIETE

Dans la nuit 13 au 14 mars 2018, une équipe de la Brigade Anti Criminalité (BAC) de Ouagadougou, en patrouille de sécurisation dans le quartier Karpala et ses environs, est tombée sur deux (02) individus arrêtés au pied d'une moto au milieu d'une réserve, aux environs de 23h.

A la vue du véhicule de la BAC, les deux individus ont immédiatement ouvert le feu sur l'équipe avant de prendre la fuite.

Après une première riposte suivie d'une course poursuite et d'échanges de tirs, les suspects ont abandonné leur monture en tentant de se fondre dans l'obscurité.

Adaptant automatiquement leur mode de progression à celui des fuyards, les éléments de la BAC ont abouti aux résultats suivants au bout d'une vingtaine de minutes:

-interpellation d'un des mis en cause;
-saisie d'un vélomoteur de marque 150 utilisé par les suspects dans leur manoeuvre;
- saisie d'un lot d'armes composé de kalaschnikov à double chargeurs garnis et de pistolet automatique à chargeur garni;
-saisie d'une cinquantaine de munitions de kalaschnikov et d'une trentaine de munitions de pistolet automatique.

Conformément à leur protocole d'intervention, l'équipe de la BAC a mis le suspect et les pièces à conviction à la disposition de la Police Judiciaire avant de poursuivre sa mission de contrôle et de sécurisation.

Source: Police nationale

FESPACO 2019

Sondage

La hausse de 75 FCFA du prix du litre d’essence et de gasoil au Burkina Faso est-elle, selon vous, justifiée?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé