Aujourd'hui,
URGENT
Niger: le grand griot zarma, Djilbo Badjé, s'est éteint à près de 80 ans (RFI)
Santé: le président du Faso a lancé un appel aux populations afin que le paludisme soit vaincu au Burkina Faso d’ici 2030
Burkina: Le tribunal de Djibo  est fermé «jusqu‘à nouvel ordre» pour «raisons de sécurité»
Siao: le Madagascar, pays invité d’honneur de la 15e édition
Burkina:  «Artisanat africain, exigences du marché et développement technologique» est le thème du Siao 2018 (26 octobre-4 novembre)
Burkina: l’abbé Prosper Bonaventure Ky nommé évêque de Dédougou
Football: l’ancien sélectionneur de l’équipe de France, du Cameroun et de la Côte d’Ivoire, Henri Michel, est décédé ce 24 avril 2018.
France: Soupçonné de corruption au Togo et en Guinée, l'homme d'affaires français, Vincent Bolloré, en garde à vue.
Burkina: tué lors de l’attaque du camp de la Minusma, le Caporal Yaméogo Ibrahim (35ans) a été inhumé ce lundi au cimetière de Gounguin
G5 Sahel: le Burkina invité par la France à participer à une conférence interparlementaire

SOCIETE

Dans la nuit 13 au 14 mars 2018, une équipe de la Brigade Anti Criminalité (BAC) de Ouagadougou, en patrouille de sécurisation dans le quartier Karpala et ses environs, est tombée sur deux (02) individus arrêtés au pied d'une moto au milieu d'une réserve, aux environs de 23h.

A la vue du véhicule de la BAC, les deux individus ont immédiatement ouvert le feu sur l'équipe avant de prendre la fuite.

Après une première riposte suivie d'une course poursuite et d'échanges de tirs, les suspects ont abandonné leur monture en tentant de se fondre dans l'obscurité.

Adaptant automatiquement leur mode de progression à celui des fuyards, les éléments de la BAC ont abouti aux résultats suivants au bout d'une vingtaine de minutes:

-interpellation d'un des mis en cause;
-saisie d'un vélomoteur de marque 150 utilisé par les suspects dans leur manoeuvre;
- saisie d'un lot d'armes composé de kalaschnikov à double chargeurs garnis et de pistolet automatique à chargeur garni;
-saisie d'une cinquantaine de munitions de kalaschnikov et d'une trentaine de munitions de pistolet automatique.

Conformément à leur protocole d'intervention, l'équipe de la BAC a mis le suspect et les pièces à conviction à la disposition de la Police Judiciaire avant de poursuivre sa mission de contrôle et de sécurisation.

Source: Police nationale