Aujourd'hui,
URGENT
Cameroun: 81 policiers et militaires tués dans la crise anglophone (RFI)
Ouagadougou: une Conférence internationale se tiendra les 9 et 10 juillet 2018 sur la mise en œuvre du PNDES 
Niger: la Cour constitutionnelle a déchu l‘opposant Hama Amadou de sa qualité de député (RFI)
Terrorisme: 146 individus activement recherchés par les forces de sécurité et de défense (officiel)
Mali: le ministre de la Défense confirme l'existence de fosses communes dans la région de Nantaka et Kobaka près de Mopti
Burkina: près de 25 000 réfugiés bénéficient de l’asile (HCR)
HCR: 68,5 millions de personnes déracinées dans le monde à la fin 2017 (Rapport)
Côte d’Ivoire: une pluie diluvienne fait au moins 10 morts dans plusieurs quartiers d’Abidjan (AIB)
Economie: au 31 janvier 2017, les chèques impayés émis au profit de l’Etat burkinabè représentait un montant de plus de 36 milliards de FCFA
Cameroun:  deux militants du RDPC tués, le gouvernement accuse les séparatistes (RFI)

SOCIETE

C’est dans un élan de solidarité que le Consortium des entreprises de la diaspora pour la promotion économique et commerciale du Burkina Faso (CEDIAPEC) a fait don d’une enveloppe d’un million de franc CFA aux victimes du double attentat du 2 mars dernier. Cette somme a été remise à la secrétaire d’Etat en charge des affaires sociales, Yvette Dembélé, ce lundi 12 mars 2018 à Ouagadougou.

A travers cet acte de soutien aux blessés, les membres du CEDIAPEC disent vouloir exprimer leur compassion et solidarité à l’ensemble de la nation  burkinabè.  Le CEDIAPEC a été touché par cet acte ignoble qui a de nouveau endeuillé le peuple burkinabè. « Malgré la distance, nous sommes là. Nous sommes juste venus apporter un geste de solidarité. Tout ce qui fait souffrir le peuple ici, nous le ressentons également de là où nous sommes », a laissé entendre Georges Y. Kaboré, représentant du CEDIAPEC.   

Yvette Dembélé, secrétaire d’Etat chargée  des affaires sociales, des personnes vivant avec un handicap et de la lutte contre l’exclusion, représentant la ministre en charge de la Solidarité nationale, a traduit la reconnaissance de son département, à l’endroit des donateurs du jour. Mme Dembélé, à l’endroit de ses hôtes du jour, estime que « ce geste vient soutenir l’action de prise en charge entreprise par le gouvernement. Et nous vous sommes reconnaissants de ces valeurs que nous partageons que sont le patriotisme et la solidarité ».

Au nom de la ministre, Yvette Dembélé a bien voulu rassurer la délégation du CEDIAPEC, quant à l’utilisation du million de franc que vient de recevoir le ministère en charge de la Solidarité nationale. Ledit montant sera transmis aux structures qui s’occupent de la gestion des blessés. Il s’agit du Fonds national de solidarité et de la cellule sociale de l’armée burkinabè.