Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans
Burkina: 2136  policiers pour servir « patriotiquement » la Nation
Ouagadougou: 11 personnes décèdent au cours de leur garde-à-vue, le parquet ouvre une information judiciaire
Espace: l’Inde reporte le lancement de sa seconde mission lunaire
Football: la finale de la CAN 2019 opposera le vendredi 19 juillet au Caire, le Sénégal à l'Algérie

SOCIETE

A peine installée dans sa nouvelle fonction de ministre de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille, qu’Hélène Marie Laurence Ilboudo/Marshal a pris son bâton de pèlerin pour rencontrer ses sœurs des 13 régions du Burkina. Ses sorties de terrain ministérielles s’inscrivent dans le cadre de la tenue du Forum national des femmes qui aura lieu en mars 2018. Le mardi 13 février dans l’après-midi, elle a rencontré ses sœurs du Centre-Nord, à Kaya, chef-lieu de la province du Sanmatenga.

Dans son adresse à l’endroit de ses sœurs, la ministre leur a expliqué que les foras régionaux sont des tremplins pour elle d’appréhender les réalités des femmes ainsi que celles des populations vulnérables dans lesdites régions. Elle a pour ce faire, exhorté ses sœurs du Centre-Nord à s’exprimer dans la courtoisie, dans le respect mutuel, à dire tout ce qu’elles rencontrent comme difficultés, afin qu’ensemble, des solutions puissent être trouvées.
 
Des chiffres à l’appui, la ministre en charge de la Femme a relevé que le thème relatif à la participation de la femme à la gouvernance est très pertinent. Et pour faire quitter les femmes dans ce sous-développement institutionnel, «il faut qu’elles soient solidaires dans l’expression de leurs préoccupations».

Le forum national des femmes de la région du Centre-Nord a offert sa tribune pour la remise de prix aux lauréates de la compétition en entrepreneuriat féminin. Trois lauréates répondant aux critères ont été primées.

Il s’agit du restaurant «Les grâces» de Minata Thérèse Ouédraogo (3ème prix) d’une valeur de 300.000 FCFA, «Watinoma ambiance» de Lydie Sawadogo (2ème prix) d’une valeur de 400.000 FCFA et de «Faso wensongda» de Bibata Gansoré (1er prix) d’une valeur de 500.000 FCFA.

Solidarité oblige, en prélude à la rencontre d’échange, la délégation ministérielle a rendu visite au centre d’accueil des enfants en détresse «Les Oasis des enfants», créé depuis 1969 et placée sous la tutelle de l’Alliance des missionnaires internationale.

Cet orphelinat héberge plus de 186 enfants orphelins, abandonnés ou malnutris, âgés de 0 à 2 ans. Comme tout orphelinat, les «Oasis des enfants» qui a pour vocation la prise en charge des enfants en situation de vulnérabilité, rencontre d’énormes difficultés pour sa gestion.

Toute chose qui a suscité un élan de solidarité de la ministre qui, séance tenante, a remis une enveloppe aux gestionnaires de cet orphelinat.

Après le geste de solidarité à l’endroit des enfants en situation de vulnérabilité, la ministre en charge de la Solidarité nationale a offert 24 tonnes de vivres composés de maïs et de riz à 1.000 personnes handicapées, âgées et femmes nécessiteuses des trois provinces qui composent la région.

DCPM/MFSNF

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé