Aujourd'hui,
URGENT
Arabie Saoudite: Selon la CIA, Mohammed ben Salman a ordonné l'assassinat du journaliste Khashoggi
Burkina: la Coalition contre la vie chère organise le 29 novembre une journée de protestation contre la récente hausse du prix du carburant
Madagascar: le second tour de la présidentielle opposera Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana, tous deux anciens présidents
Centrafrique: l’ex-chef anti-balaka Alfred Yecatom Rhombot extradé vers la CPI
Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza
Brexit: Theresa May annonce que son gouvernement a validé le projet d'accord avec l'Union européenne 
Burkina: l'utilisation de contraception moderne a empêché 397 000 grossesses non désirées et 142 000 avortements (rapport)
Burkina: le bureau actuel du syndicat national de la GSP interdit d'activités, 10 agents révoqués (Conseil des ministres)
Sénégal: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade (RFI)
Burkina: le Mouloud célébré dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre 2018

Francine Ouédraogo

SOCIETE

Le monde de la communication a été endeuillé deux fois dans la même semaine à Bobo Dioulasso.

Le 10 janvier, parvenait du journal L’Express du Faso, l’annonce du décès de Jacques Bama à l’âge de 75 ans. Jacques Bama  fut tours à tour enseignant d’anglais au lycée et directeur de publication de l’Express du Faso, le seul quotidien régional au Burkina Faso.

Le regretté Jacques Bama est l’un des pères fondateur du mouvement scout au pays des hommes intègres. Encadreur scout et journaliste, ses collaborateurs retiennent de lui un homme sage et discret. Son parcours doit inspirer les jeunes, selon l’ex-Premier ministre Luc Adolphe Tiao. 

Les obsèques de Jacques Bama ont été célébrées en l'église Saint-Vincent de Paul, suivies de l'inhumation au cimetière municipal de Bobo-Dioulasso le samedi 13 janvier 2017.
A peine cette douloureuse séparation consommée que le lendemain dimanche, Francine Ouédraogo, déléguée régionale de l’Ouest du Conseil supérieur de la communication (CSC) tirait sa révérence. Francine Ouédraogo, on s’en souvient, a remplacé Felix Kambiré, l’actuel coordinateur du Service d’information du gouvernement (SIG) le mardi 2 mai 2017.

Juriste de formation, Francine Ouédraogo était avant d’arriver à Bobo-Dioulasso la déléguée régionale de l’Est du CSC.   Ses obsèques ont été célébrées en l'église Saint-Pierre de Gounghin à Ouagadougou le lundi 15 janvier, suivies de l'inhumation au cimetière de Gounghin.

Nos sincères condoléances aux deux familles dans la peine.