Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: Aminata SANA/CONGO est nommée Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire  du Burkina en République Fédérative du Brésil
Afghanistan: le chef de la police de Kandahar tué à deux jours des élections
Russie: au moins 18 morts lors d'une attaque dans un collège technique en Crimée
Burkina: en 2018, les actions de soutien aux personnes vulnérables s’élèvent à 81 milliards FCFA (AIB)
Football: les Étalons font match nul 0-0 face au Botswana et perdent la première place du groupe I au profit de la Mauritanie
Burkina: l’arrimage du fichier électoral à la base de données de l’Oni inquiète toujours l’opposition politique
Burkina: pose de la première pierre du futur mémorial en hommage au président Thomas Sankara tué il y a 31 ans
Congo-Brazzaville: le gouvernement interdit la vente de bière en promotion
France: 11 morts après les pluies violentes qui se sont abattues sur l’Aude dans la nuit de dimanche 14 à lundi 15 octobre
Nigéria: libération de plus de 800 enfants soldats dans le nord-est du pays

SOCIETE

La police municipale de Ouagadougou a, au cours d’une conférence de presse tenue le jeudi 28 décembre 2017, présenté le nouveau matériel acquis pour lutter contre les stationnements dangereux, abusifs,  gênants sur les voies publiques et les chargements hors gares.

18 sabots de Denver -dont cinq pour les poids lourds et treize pour les petits véhicules- pour un coût global estimé à 150 millions de francs CFA.

C’est le nouveau matériel acquis par la police municipale. Aux dires du chargé de communication de cette police, Adama Pamtaba, ce matériel est destiné à lutter contre les stationnements dangereux, gênants et abusifs sur les voies publiques. «Ce dispositif est utilisé par les forces de police pour immobiliser un véhicule au lieu de l’enlever. Son acquisition permettra donc à l’Unité de contrôle des stationnements de la police municipale de renforcer son action sur le terrain», a-t-il expliqué.

A l’écouter, ces sabots de Denver viennent augmenter le matériel dont dispose la police municipale pour son travail.

Il a indiqué que, des outils du même type avaient déjà été achetés en 1996. Ce dispositif est renforcé dans les années 2000 et 2007 par deux grues élévatrices dont une d’une capacité de 80 tonnes afin de pouvoir juguler la problématique des stationnements.

M. Pamtaba a notifié que le bilan de l’action de sa structure à travers l’Unité de contrôle des stationnements à la date du 27 décembre dernier fait état de 300 véhicules mis en fourrière pour des problèmes de stationnements.

Pour ce faire, la police municipale invite tous les citoyens à l’observation stricte du code de la route, seul gage pour une sécurité routière absolue.

Des mots pour le dire...

Sondage

Pour enrayer la montée du terrorisme au Burkina, la France se dit disposée à lui apporter le même soutien militaire qu’au Mali. Selon cette aide est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé