Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: Lucienne Ariane ZOMA,  Socio-anthropologue, est nommée 1er vice-président du HCRUN
Niger: le grand griot zarma, Djilbo Badjé, s'est éteint à près de 80 ans (RFI)
Santé: le président du Faso a lancé un appel aux populations afin que le paludisme soit vaincu au Burkina Faso d’ici 2030
Burkina: Le tribunal de Djibo  est fermé «jusqu‘à nouvel ordre» pour «raisons de sécurité»
Siao: le Madagascar, pays invité d’honneur de la 15e édition
Burkina:  «Artisanat africain, exigences du marché et développement technologique» est le thème du Siao 2018 (26 octobre-4 novembre)
Burkina: l’abbé Prosper Bonaventure Ky nommé évêque de Dédougou
Football: l’ancien sélectionneur de l’équipe de France, du Cameroun et de la Côte d’Ivoire, Henri Michel, est décédé ce 24 avril 2018.
France: Soupçonné de corruption au Togo et en Guinée, l'homme d'affaires français, Vincent Bolloré, en garde à vue.
Burkina: tué lors de l’attaque du camp de la Minusma, le Caporal Yaméogo Ibrahim (35ans) a été inhumé ce lundi au cimetière de Gounguin

SOCIETE

Le Cadre de concertation des ONG et associations actives en éducation de base au Burkina Faso (CCEB-BF) a tenu son assemblée générale ordinaire de l’année 2017 le vendredi 22 décembre dernier à Ouagadougou. Au terme de cette assemblée générale, c’est l’ancienne présidente du conseil d’administration Zénabou Ouédraogo qui a été reconduite à son poste à l’issue d’une élection.

Zénabou Ouédraogo, nouvelle présidente du conseil d’administration du CCEB-BF pour un mandat de deux ans, dit être satisfaite des résultats engrangés lors de son mandat précédent. «Nous avons pu obtenir de nouveaux partenaires, il y a l’amélioration du matériel de travail du secrétariat exécutif, le renforcement de la visibilité du CCEB-BF donc, les résultats sont satisfaisants. Nous avons travaillé en collaboration avec le secrétariat exécutif et je profite de cette occasion, féliciter tous les agents du secrétariat qui se sont donnés afin que nous atteignons ce résultat que nous avons eu à présenter à cette assemblée générale», s’est-elle réjouit.

Elle indique par ailleurs que ces résultats atteints sont étroitement liés au bon fonctionnement du conseil d’administration et l’appui efficace du secrétariat exécutif.
Dans le nouveau bureau, deux membres ont été remplacés. Aux dires de la présidente, ils se sont engagés à appuyer et même à apporter des innovations au conseil d’administration. «C’est un sentiment de grande satisfaction qui m’anime», lance-t-elle.

Pour son nouveau mandat, la présidente a laissé entendre que c’est une continuité. Parce que, explique dame Ouédraogo, «il y a des projets que nous avons engagés et nous voulons poursuivre avec ces projets et comme nous avons eu de nouveau membres qui ont promis d’apporter des innovations, nous comptons sur leur appui et avec le secrétariat qui est dynamique, nous allons aller de l’avant».

Néanmoins, l’ancienne et nouvelle présidente du conseil d’administration recommande que les efforts de concertation, de conciliation avec les autres partenaires de la société civile intervenant en éducation de base formelle et non formelle, soient davantage consolidés et maintenus pour une synergie d’actions et des prises de position consensuelles face aux grandes questions de l’éducation.

En outre, le conseil d’administration suggère au secrétariat exécutif l’élaboration d’un plan stratégique quinquennal 2018-2022 dont le draft est déjà disponible et sera finalisé et validé de façon participative.