Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: Aminata SANA/CONGO est nommée Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire  du Burkina en République Fédérative du Brésil
Afghanistan: le chef de la police de Kandahar tué à deux jours des élections
Russie: au moins 18 morts lors d'une attaque dans un collège technique en Crimée
Burkina: en 2018, les actions de soutien aux personnes vulnérables s’élèvent à 81 milliards FCFA (AIB)
Football: les Étalons font match nul 0-0 face au Botswana et perdent la première place du groupe I au profit de la Mauritanie
Burkina: l’arrimage du fichier électoral à la base de données de l’Oni inquiète toujours l’opposition politique
Burkina: pose de la première pierre du futur mémorial en hommage au président Thomas Sankara tué il y a 31 ans
Congo-Brazzaville: le gouvernement interdit la vente de bière en promotion
France: 11 morts après les pluies violentes qui se sont abattues sur l’Aude dans la nuit de dimanche 14 à lundi 15 octobre
Nigéria: libération de plus de 800 enfants soldats dans le nord-est du pays

SOCIETE

Le Cadre de concertation des ONG et associations actives en éducation de base au Burkina Faso (CCEB-BF) a tenu son assemblée générale ordinaire de l’année 2017 le vendredi 22 décembre dernier à Ouagadougou. Au terme de cette assemblée générale, c’est l’ancienne présidente du conseil d’administration Zénabou Ouédraogo qui a été reconduite à son poste à l’issue d’une élection.

Zénabou Ouédraogo, nouvelle présidente du conseil d’administration du CCEB-BF pour un mandat de deux ans, dit être satisfaite des résultats engrangés lors de son mandat précédent. «Nous avons pu obtenir de nouveaux partenaires, il y a l’amélioration du matériel de travail du secrétariat exécutif, le renforcement de la visibilité du CCEB-BF donc, les résultats sont satisfaisants. Nous avons travaillé en collaboration avec le secrétariat exécutif et je profite de cette occasion, féliciter tous les agents du secrétariat qui se sont donnés afin que nous atteignons ce résultat que nous avons eu à présenter à cette assemblée générale», s’est-elle réjouit.

Elle indique par ailleurs que ces résultats atteints sont étroitement liés au bon fonctionnement du conseil d’administration et l’appui efficace du secrétariat exécutif.
Dans le nouveau bureau, deux membres ont été remplacés. Aux dires de la présidente, ils se sont engagés à appuyer et même à apporter des innovations au conseil d’administration. «C’est un sentiment de grande satisfaction qui m’anime», lance-t-elle.

Pour son nouveau mandat, la présidente a laissé entendre que c’est une continuité. Parce que, explique dame Ouédraogo, «il y a des projets que nous avons engagés et nous voulons poursuivre avec ces projets et comme nous avons eu de nouveau membres qui ont promis d’apporter des innovations, nous comptons sur leur appui et avec le secrétariat qui est dynamique, nous allons aller de l’avant».

Néanmoins, l’ancienne et nouvelle présidente du conseil d’administration recommande que les efforts de concertation, de conciliation avec les autres partenaires de la société civile intervenant en éducation de base formelle et non formelle, soient davantage consolidés et maintenus pour une synergie d’actions et des prises de position consensuelles face aux grandes questions de l’éducation.

En outre, le conseil d’administration suggère au secrétariat exécutif l’élaboration d’un plan stratégique quinquennal 2018-2022 dont le draft est déjà disponible et sera finalisé et validé de façon participative.

Des mots pour le dire...

Sondage

Pour enrayer la montée du terrorisme au Burkina, la France se dit disposée à lui apporter le même soutien militaire qu’au Mali. Selon cette aide est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé