Aujourd'hui,
URGENT
Erythrée: l’ancien patriarche de l’Eglise orthodoxe excommunié
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans
Burkina: 2136  policiers pour servir « patriotiquement » la Nation
Ouagadougou: 11 personnes décèdent au cours de leur garde-à-vue, le parquet ouvre une information judiciaire
Espace: l’Inde reporte le lancement de sa seconde mission lunaire

SOCIETE

Le Mogho Naba Baongho a reçu ce jeudi 21 décembre 2017, le «Prix Macky Sall pour le dialogue en Afrique». Etaient présents à cette cérémonie, le chef des Dozo, Me Yacouba Drabo dit le Bonck et le président national des Kogl-weogo, Rasankan Naaba Sooré.


L’objectif de cette distinction, dotée d’une enveloppe annuelle de 50.000 euros soit 32 millions francs CFA et qui a été instituée  le 2 juin 2016 par le Centre indépendant de recherches et d’initiatives pour le dialogue (Cirid), est d’honorer et encourager toutes initiatives de dialogue politique et social en Afrique, en particulier dans le domaine de la consolidation de la paix et de la cohésion nationale.

Selon les organisateurs, le choix de sa majesté le Mogho Naaba se justifie par le fait qu’il a joué un rôle déterminant dans la pacification du pays et continue de prodiguer des conseils dans plusieurs pays en Afrique dans le cadre de la recherche de solutions pacifiques et de la réconciliation.

"C'est une fierté pour notre pays que le prix Macky Sall pour le dialogue en Afrique soit décerné au Mogho Naba Baongo qui en est le tout premier lauréat. ce personnage historique dont la renommée dépasse les frontières du Burkina Faso", a déclaré le chef de la diplomatie burkinabè, Alpha Barry.

Le Cirid qui est l’initiateur de ce prix est une institution internationale basée à Genève qui bénéficie d’un statut consultatif auprès de l’Organisation des Nations-unies.

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé