Aujourd'hui,
URGENT
MPP: «L’effervescence des grèves freine sérieusement la mise en œuvre effective du programme présidentiel»
Burkina: la Fédération internationale des Journalistes appelle au retrait de la réforme du Code pénal
Burkina: des médecins expriment leur ras-le-bol avec un ‘’carton jaune’’ au ministère de la santé (AIB)
RDC: l'Eglise appelle Tshisekedi à rompre avec les méthodes du régime précédent
France: Lamine Diack, l'ex-patron de l'athlétisme mondial, bientôt jugé pour «corruption active et passive» et « abus de confiance »
Barsalogho: 15 personnes tuées dans la soirée du samedi 22 juin 2019 par des hommes armés non identifiés (ministère de la Défense). 
USA: une condamnation à mort annulée après 6 procès pour «biais racial» (RFI)
Burkina: le Code pénal révisé adopté malgré l’opposition des médias et des organisations de droits humains   
Burkina: 110 508 candidats à la conquête du BAC premier diplôme universitaire
Turquie: les militaires «meneurs» du putsch raté condamnés à la prison à vie

SOCIETE

Le gouvernement du Japon a décidé d’octroyer au Programme alimentaire mondial (PAM) du Burkina Faso un don dénommé «aide alimentaire aux personnes vulnérables à l’insécurité alimentaire dans le Sahel» au profit des cantines scolaires du Sahel. Ce don, constitué de 3 066 tonnes de riz japonais, est estimé à environ 1,38 milliards de francs CFA. La cérémonie de signature de documents entre l’ambassade du Japon et le Pam a eu lieu ce mardi 5 décembre 2017 à Ouagadougou.

Grâce à ce don, près de 77 000 élèves filles et garçons du préscolaire et du primaire pourront bénéficier d’un déjeuner les jours de classe pendant 10 mois. L’ambassadeur du Japon, Tamotsu Ikezaki, estime en outre que plus de 4 000 filles en classe de Cours moyens première et deuxième année (CM1 et CM2) recevront chaque mois une ration sèche de 10 kilogrammes de riz qu’elles pourront partager avec les membres de leur famille.

Avec ce don, le Japon souhaite, en collaboration du Programme alimentaire mondial, réaliser deux objectifs principaux. Il s’agit d’abord de contribuer à relever le taux de fréquentation et d’augmenter la qualité de l’éducation dans la région du Sahel. Puis de contribuer au maintien des filles à l’école et d’encourager leur scolarisation.

«Promouvoir l’éducation des filles, c’est contribuer à l’autonomisation des femmes. Et par cet acte, nous contribuons ainsi à l’atteinte de plusieurs objectifs de développement durable et plus particulièrement à celui qui vise une éducation de qualité pour tous», a dit l’ambassadeur.

Le directeur pays du PAM, David Bulman, qui a remercié le Japon, a adressé ses félicitations au gouvernement du Burkina Faso pour ses efforts quotidiens visant l’atteinte de la scolarisation universelle dans le pays.

Pour lui, ce don du gouvernement et du peuple japonais contribue à la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD) en général, et à relever le défi «faim zéro» en particulier, c’est-à-dire l’éradication de la faim au Burkina Faso à l’horizon 2030.

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé