Aujourd'hui,
URGENT
France: Alexandre Benalla et les quatre autres suspects mis en examen
Politique: Zéphirin Diabré reconduit à la tête de l'UPC pour un mandat de 4 ans
Football: les Étalons juniors se qualifient pour la phase finale de la Can U20 2019 en battant le Gabon par le score de 1 à 0
Burkina: 5 800 000 tonnes de céréales attendues pour la campagne agricole 2017-2018 (Ministre de l'agriculture)
CSC: Mathias Tankoano élu président, Aziz Bamogo à la vice-présidence
Espagne: retrait du mandat d'arrêt international contre Carles Puigdemont
Burkina: Ouagadougou va abriter du 23 au 27 juillet prochain la 24e édition  de la tranche commune entente
Burkina: Augustin Loada revient sur le devant de la scène avec le MTT, un  mouvement d'éveil citoyen 
Coopération: le 7ème Traité d’amitié et de coopération (TAC) Burkina Faso – Côte d’Ivoire se tiendra à Yamoussoukro du 23 au 27 juillet 2018
Android: l'Union européenne condamne Google à une amende record de 4,34 milliards d'euros (RFI)

SOCIETE

Le gouvernement du Japon a décidé d’octroyer au Programme alimentaire mondial (PAM) du Burkina Faso un don dénommé «aide alimentaire aux personnes vulnérables à l’insécurité alimentaire dans le Sahel» au profit des cantines scolaires du Sahel. Ce don, constitué de 3 066 tonnes de riz japonais, est estimé à environ 1,38 milliards de francs CFA. La cérémonie de signature de documents entre l’ambassade du Japon et le Pam a eu lieu ce mardi 5 décembre 2017 à Ouagadougou.

Grâce à ce don, près de 77 000 élèves filles et garçons du préscolaire et du primaire pourront bénéficier d’un déjeuner les jours de classe pendant 10 mois. L’ambassadeur du Japon, Tamotsu Ikezaki, estime en outre que plus de 4 000 filles en classe de Cours moyens première et deuxième année (CM1 et CM2) recevront chaque mois une ration sèche de 10 kilogrammes de riz qu’elles pourront partager avec les membres de leur famille.

Avec ce don, le Japon souhaite, en collaboration du Programme alimentaire mondial, réaliser deux objectifs principaux. Il s’agit d’abord de contribuer à relever le taux de fréquentation et d’augmenter la qualité de l’éducation dans la région du Sahel. Puis de contribuer au maintien des filles à l’école et d’encourager leur scolarisation.

«Promouvoir l’éducation des filles, c’est contribuer à l’autonomisation des femmes. Et par cet acte, nous contribuons ainsi à l’atteinte de plusieurs objectifs de développement durable et plus particulièrement à celui qui vise une éducation de qualité pour tous», a dit l’ambassadeur.

Le directeur pays du PAM, David Bulman, qui a remercié le Japon, a adressé ses félicitations au gouvernement du Burkina Faso pour ses efforts quotidiens visant l’atteinte de la scolarisation universelle dans le pays.

Pour lui, ce don du gouvernement et du peuple japonais contribue à la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD) en général, et à relever le défi «faim zéro» en particulier, c’est-à-dire l’éradication de la faim au Burkina Faso à l’horizon 2030.

Des mots pour le dire...

Sondage

Dans une interview accordée à des chaines de télévision le 24 juin 2018, le président Roch Marc Christian Kaboré promet de mettre fin à l’incivisme et à la défiance de l’Etat, en appliquant la loi dans toute sa fermeté. En a-t-il les moyens?

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé