Aujourd'hui,
URGENT
Arabie Saoudite: Selon la CIA, Mohammed ben Salman a ordonné l'assassinat du journaliste Khashoggi
Burkina: la Coalition contre la vie chère organise le 29 novembre une journée de protestation contre la récente hausse du prix du carburant
Madagascar: le second tour de la présidentielle opposera Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana, tous deux anciens présidents
Centrafrique: l’ex-chef anti-balaka Alfred Yecatom Rhombot extradé vers la CPI
Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza
Brexit: Theresa May annonce que son gouvernement a validé le projet d'accord avec l'Union européenne 
Burkina: l'utilisation de contraception moderne a empêché 397 000 grossesses non désirées et 142 000 avortements (rapport)
Burkina: le bureau actuel du syndicat national de la GSP interdit d'activités, 10 agents révoqués (Conseil des ministres)
Sénégal: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade (RFI)
Burkina: le Mouloud célébré dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre 2018

Photo: Radio Oméga

SOCIETE

Des coups de feu ont été entendus ce dimanche 19 novembre 2017 vers 21 heures sur l’avenue Kwamé Nkrumah. Selon les informations données par nos confrères de la Radio Oméga, citant des riverains, c’étaient des tirs de sommation de deux policiers pour arrêter un véhicule qui refusait d'obtempérer.

Au moment où nous bouclions ces lignes, aucune information officielle n’a été donnée sur les circonstances de ces coups de feu. Un peu plus tôt, la Gendarmerie nationale via un communiqué publié sur sa page Facebook informait en substance que « les unités de la Police Nationale et de la Gendarmerie Nationale se sont déportées sur les lieux. La situation est calme. Nous vous recommandons de rester vigilants et de signaler toute situation suspecte ou anormale. »

Le ministre en charge de la sécurité s’est rendu sur les lieux et est reparti sans aucune réaction. Aux alentours de 23 heures, nous avons fait un tour sur l’axe principal de l’avenue mais tout était calme, les principaux restaurants étaient fermés et la circulation était à la normale. Les forces de sécurité faisaient la ronde.

Notons que l’avenue Kwamé Nkrumah a été à deux reprises la cible d’attaque terroriste. L’une visant le Café restaurant le Cappuccino le 15 janvier 2016 (30 morts) et l’autre visant la Café Aziz Istanbul, le 13 aout 2017 (19 morts).

   

 

Des mots pour le dire...

Sondage

La hausse de 75 FCFA du prix du litre d’essence et de gasoil au Burkina Faso est-elle, selon vous, justifiée?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé