Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le Premier ministre Christophe Dabiré obtient la confiance de l'Assemblée nationale avec 84 voix sur 127
RDC: Médecins sans frontières suspend ses activités dans la région de Masisi
Tapoa (Est): un commissariat et une école incendiés à Namounou, pas de perte en vie humaine (AIB)
CAN U20: les Aiglons du Mali sacrés vainqueurs après avoir disposé du Sénégal aux tirs au but (3-2) après un score d'un but partout
Mozambique: le fils de l’ex-président arrêté pour corruption
Burkina: 4 douaniers en service de contrôle routier à Nouhao à environ 10 km de Bittou et un civil tués au cours d'une attaque terroriste
Côte d'Ivoire: Guillaume Soro lance un «comité politique» après sa démission de l'Assemblée nationale
Etats-Unis: Donald Trump décrète l'«urgence nationale» pour construire son mur
Burkina: environ 55 milliards de FCFA à mobiliser pour la mise en oeuvre du plan d’urgence 2019
Djibo: 2 militaires tués et 6 autres blessés dans l’explosion d’un corps piégé

Photo: Radio Oméga

SOCIETE

Des coups de feu ont été entendus ce dimanche 19 novembre 2017 vers 21 heures sur l’avenue Kwamé Nkrumah. Selon les informations données par nos confrères de la Radio Oméga, citant des riverains, c’étaient des tirs de sommation de deux policiers pour arrêter un véhicule qui refusait d'obtempérer.

Au moment où nous bouclions ces lignes, aucune information officielle n’a été donnée sur les circonstances de ces coups de feu. Un peu plus tôt, la Gendarmerie nationale via un communiqué publié sur sa page Facebook informait en substance que « les unités de la Police Nationale et de la Gendarmerie Nationale se sont déportées sur les lieux. La situation est calme. Nous vous recommandons de rester vigilants et de signaler toute situation suspecte ou anormale. »

Le ministre en charge de la sécurité s’est rendu sur les lieux et est reparti sans aucune réaction. Aux alentours de 23 heures, nous avons fait un tour sur l’axe principal de l’avenue mais tout était calme, les principaux restaurants étaient fermés et la circulation était à la normale. Les forces de sécurité faisaient la ronde.

Notons que l’avenue Kwamé Nkrumah a été à deux reprises la cible d’attaque terroriste. L’une visant le Café restaurant le Cappuccino le 15 janvier 2016 (30 morts) et l’autre visant la Café Aziz Istanbul, le 13 aout 2017 (19 morts).

   

 

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé