Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le Syndicat des travailleurs de l'action sociale (Syntas) annonce une grève de 96h à compter du 19 décembre.
Côte d’Ivoire : 4 blessés dans le crash d’un hélicoptère ce jeudi 14 décembre aux alentours de l’aéroport Félix Houphouet Boigny (aouaga.com).
Justice: «Le gouvernement espère un traitement diligent» du dossier Norbert Zongo (Rémis Dandjinou, porte parole).
Burkina: l’hebdomadaire Conseil des ministres est prévu pour ce jeudi 14 décembre 2017.
G5 Sahel: Roch Marc Christian Kaboré se rend à Paris le 13 décembre 2017 pour prendre part à une réunion internationale.
politique: démission de Larba Yarga, 2ème secrétaire adjoint aux affaires juridiques chargé du contentieux électoral du BPN du MPP.
Cinéma: «Thom» de Tahirou Ouédraogo meilleur film au festival Toukountchi
Etats-Unis:  explosion à New York, 4 blessés aucune perte en vie humaine, «une tentative d'attentat terroriste» selon le maire
11-Décembre: 5 000 défilants dont 1 700 militaires, paramilitaires et 3 300 civils ont pris part à la parade du 11-décembre 2017 à Gaoua 
11-Décembre: "Nous avons la responsabilité de bâtir ensemble une Nation prospère et respectée"(Roch Kaboré)

SOCIETE

L’Auberge du Houet, quartier koko, secteur 4 de Bobo-Dioulaso, a été le théâtre d’une scène inhabituel dimanche 19 novembre  2017 consistant en la destruction totale de ce lieu de jouissance par des jeunes dudit quartier sous les regards et les acclamations encourageants des anciens.

Surprises par la cohorte de jeunes venus démolir l’auberge,  les péripatéticiennes,  qui se reposaient après une nuit de travail, ont dû quitter précipitamment les lieux.  

Les griefs contre cette auberge, sanctuaire des prostitués, sont nombreux. L’auberge du Houet aurait été construite sur les tombes des tous premiers Kassamba Diaby de Bobo sur les bordures du marigot, derrière l’ex Ciné Houet.  En plus, les ordures du site seraient à l’origine de la mort des silures sacrées. 

Bien que native de Koko, et au fait des us et coutumes, la maitresse des lieux, dame K.D., a construit l’auberge malgré l’opposition des anciens du quartier.

Après  avoir annihilé plusieurs tentatives de destruction,  l’ex-conseillère municipale sous le régime de Blaise Compaoré n’a pas réussi à faire échec à l’assaut de ce dimanche 19 novembre  contre son auberge.