Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le 5ème recensement général de la population se tiendra cette année (Conseil des ministres)
Liberia: La présidente sortante Sirleaf dit non à son exclusion du parti (UP), tout en promettant de faire appel de cette décision (koaci.c
Boussé: Un élève blessé par balle, alors qu’il prenait part à une manifestation de soutien aux enseignants
G5 Sahel: la Mauritanie supprime le visa d’entrée imposé aux Burkinabè
Chan 2018: Les Étalons locaux font match nul 0-0 face à l'Angola comptant dans la 1ere journée de la poule D
Burkina: Le Syndicat des travailleurs de la Santé humaine et animale annonce une grève d’avertissement de 24 heures le 31 janvier
Politique: Le groupe parlementaire du CDP  a promis revenir sur le code électoral de 2015 qui a exclu leur président Eddie Komboigo
Liberia: la présidente sortante, Ellen Sirleaf exclue pour avoir «violé la Constitution du parti» (RFI)
Djibo: les populations ont marché pour exiger la libération du Dr Ken Elliot enlevé il y a deux ans de cela 
Burkina: La direction des impôts devra mobiliser la somme de 918 milliards de F CFA au profit du budget de l'Etat

SOCIETE

Des individus armés ont attaqué lundi en fin d'après-midi, le service environnemental de Belehede (Soum), sans faire de victimes, mais réussissant à emporter deux armes et deux motos, rapporte l’Agence d’informations du Burkina.

Les faits se seraient déroulés le lundi 16 octobre 2017, quand quatre individus armés font irruption au service environnemental de Belehede, à 42 km de Djibo dans la commune de Tongomayel, en tirant dans tous les sens.

Le chef de poste et son ami vétérinaire ont réussi à s'échapper. Mais dans leur fuite, le dernier cité, se blessé gravement à l'épaule.

Les assaillants ont emporté deux armes et deux motos et sont répartis vers le territoire malien, en hurlant des «Allahou Akbar» précisent les sources de lAIB.

Depuis avril 2015, le nord du Burkina Faso est régulièrement visé par des attaques terroristes. Dans la nuit de dimanche à lundi, le commissariat de police du district de Sollé, 45 km au Nord de Titao, était attaqué par des individus non encore identifiés.