Aujourd'hui,
URGENT
Filo 2017: la 14e édition placée sous le thème "livre et lecture dans le cadre familial"(23 au 26 novembre)
Zimbabwe: Le président Robert Mugabe a fait sa première apparition publique depuis le coup de force de l'armée
Burkina Faso: Blaise Compaoré sort de son silence et dément tout lien avec les terroristes basés au Sahel 
Soum: au moins 6 morts dans une nouvelle attaque ce vendredi 17 novembre
Filo 2017: rapprocher le livre du cadre familial
Léo: une personne tuée, 8 millions de FCFA et du matériel militaire emportés dans un braquage (AIB)  
UACO 2017: Les échanges porteront sur les médias sociaux et la formation des opinions en Afrique ( du 16 au 18 novembre)  
Zimbabwe: Morgan Tsvangirai, le chef de l’opposition politique appelle le président Mugabe à rendre le tablier
Etats généraux de la: 983 jeunes réfléchissent sur les freins à l’épanouissement de la jeunesse  
arrondissement 3:  Les militants de l’UPC s’indignent face à la « forfaiture » engagée pour la destitution de l’actuel maire

SOCIETE

Des individus armés ont attaqué lundi en fin d'après-midi, le service environnemental de Belehede (Soum), sans faire de victimes, mais réussissant à emporter deux armes et deux motos, rapporte l’Agence d’informations du Burkina.

Les faits se seraient déroulés le lundi 16 octobre 2017, quand quatre individus armés font irruption au service environnemental de Belehede, à 42 km de Djibo dans la commune de Tongomayel, en tirant dans tous les sens.

Le chef de poste et son ami vétérinaire ont réussi à s'échapper. Mais dans leur fuite, le dernier cité, se blessé gravement à l'épaule.

Les assaillants ont emporté deux armes et deux motos et sont répartis vers le territoire malien, en hurlant des «Allahou Akbar» précisent les sources de lAIB.

Depuis avril 2015, le nord du Burkina Faso est régulièrement visé par des attaques terroristes. Dans la nuit de dimanche à lundi, le commissariat de police du district de Sollé, 45 km au Nord de Titao, était attaqué par des individus non encore identifiés.