Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la CS-MEF reconduit son mot d’ordre de grève du 25 au 29 juin 2018
Indonésie: le prédicateur extrémiste Aman Abdurrahman condamné à mort (RFI)
RDC: les Etats-Unis annoncent des sanctions contre des officiels congolais
Ouagadougou: plus de 200 blogueurs et web-activistes venus d’une quarantaine de pays sont actuellement en sommet du 22 au 23 juin
Burkina: le président du Faso a décidé d'institutionnaliser le Forum national des personnes vivant avec un handicap
Cameroun: 81 policiers et militaires tués dans la crise anglophone (RFI)
Ouagadougou: une Conférence internationale se tiendra les 9 et 10 juillet 2018 sur la mise en œuvre du PNDES 
Niger: la Cour constitutionnelle a déchu l‘opposant Hama Amadou de sa qualité de député (RFI)
Terrorisme: 146 individus activement recherchés par les forces de sécurité et de défense (officiel)
Mali: le ministre de la Défense confirme l'existence de fosses communes dans la région de Nantaka et Kobaka près de Mopti

SOCIETE

Le commissariat de police du district de Sollé, 45 km au Nord de Titao, a été attaqué dans la nuit de dimanche à lundi par des individus non encore identifiés, rapporte l’Agence d’information du Burkina Faso.

Aucun bilan officiel n’est disponible pour le moment mais des dégâts matériels sont enregistrés.

De son côté, le site Faso Nord info, évoquant des sources proches de la mairie de Sollé, précise que les assaillants sont arrivés aux environs de minuit. Ils ont tiré pendant une heure environ avant de disparaitre dans la nature.

Depuis avril 2015, la région nord du Burkina Faso près de la frontière malienne, essuie régulièrement des attaques contre des civils et des positions des Forces de défense et de sécurité.