Aujourd'hui,
URGENT
Colombie: victoire du candidat de droite, Ivan Duque à la présidentielle (RFI)
Inde: le gouvernement annonce la reprise des opérations militaires au Cachemire
Minefid: les syndicats maintiennent leur première semaine de grève du 18 au 22 juin 2018
Nigéria: au moins 31 morts dans des attaques suicide dans le nord-est
Burkina: plus de 6 milliards de FCFA de l’Union européenne pour booster le secteur de la culture (AIB)
Burkina: un policier a été tué et un assaillant neutralisé au cours de trois attaques perpétrées à l’Est et au Centre-est
RDC: Jean-Pierre Bemba accueilli en Belgique après son acquittement à la CPI
Nigeria: un trafic de sang démantelé à Lagos (RFI)
Burkina: l’Aid el fitr fêtée ce vendredi 15 juin 2018
Football: le Maroc annonce que le pays sera candidat à l’organisation de la Coupe du monde 2030

SOCIETE

Un soldat burkinabè de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma) s'est noyé au Mali où il était en mission.

D’après un communiqué de l’Etat-major général des armées du Burkina Faso, le drame s’est produit le lundi 9 octobre quand un véhicule d’une patrouille du bataillon Badenya 5 actuellement déployé au Mali s’est renversé dans les eaux du fleuve Niger à la descente d’un débarcadère.

«Le soldat de première classe Kambou Sié Bernard, membre de cette mission, a malheureusement périt par noyade de suite de cet accident», précise le communiqué.

Avec deux bataillons déployés en terre malienne, le Burkina Faso est l’un des plus gros fournisseurs de casques bleus à la Minusma.

Des mots pour le dire...

Sondage

Le 31 mai 2018, l’Assemblée nationale a adopté un nouveau code pénal qui abolit la peine de mort au Burkina Faso. Pour vous, c'est:

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé