Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le flambeau du 11-décembre a été transmis à Tenkodogo, ville hôte de la célébration de l'indépendance en 2019
Centrafrique: arrestation en France de Patrice-Edouard Ngaïssona, ex-chef anti-balaka en RCA
11-décembre:  «Rien et absolument rien ne doit remettre en cause notre vouloir vivre-ensemble» (Roch Kaboré)
Migration: le pacte de l’ONU sur les migrations adopté à Marrakech
11-Décembre: "L'occasion de rendre hommage à notre peuple travailleur et de saluer la mémoire des bâtisseurs de notre nation." (Roch Kaboré)
Royaume-Uni: Theresa May annonce au Parlement le report du vote sur l'accord de Brexit
RDC: Joseph Kabila n'exclut pas de se représenter en 2023 (RFI)
Burkina: l'abbé Théophile Naré nommé nouvel évêque du diocèse de Kaya par le Pape François ce 7 décembre 2018 (Officiel) 
Tchad: huit ans de prison pour l’ex-chef rebelle tchadien Baba Laddé
France: les hausses de taxe sur les carburants «annulées pour l'année 2019»

SOCIETE

Un soldat burkinabè de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma) s'est noyé au Mali où il était en mission.

D’après un communiqué de l’Etat-major général des armées du Burkina Faso, le drame s’est produit le lundi 9 octobre quand un véhicule d’une patrouille du bataillon Badenya 5 actuellement déployé au Mali s’est renversé dans les eaux du fleuve Niger à la descente d’un débarcadère.

«Le soldat de première classe Kambou Sié Bernard, membre de cette mission, a malheureusement périt par noyade de suite de cet accident», précise le communiqué.

Avec deux bataillons déployés en terre malienne, le Burkina Faso est l’un des plus gros fournisseurs de casques bleus à la Minusma.