Aujourd'hui,
URGENT
Ouagadougou: des conseillers s’opposent aux projets de délibérations du maire Armand Béouindé
Classement FIFA: le Burkina 6è et toujours dans le Top 10 africain
Diplomatie: le magistrat Brahima Séré nommé ambassadeur du Burkina Faso en Turquie.
Diplomatie:  Oumarou Maïga nommé ambassadeur du Burkina Faso en Afrique du Sud.
Diplomatie:  Benoit Kambou, ex-président du Haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale, nommé ambassadeur du Burkina au Tchad.
Burkina: le 5ème recensement général de la population se tiendra cette année (Conseil des ministres)
Liberia: La présidente sortante Sirleaf dit non à son exclusion du parti (UP), tout en promettant de faire appel de cette décision (koaci.c
Boussé: Un élève blessé par balle, alors qu’il prenait part à une manifestation de soutien aux enseignants
G5 Sahel: la Mauritanie supprime le visa d’entrée imposé aux Burkinabè
Chan 2018: Les Étalons locaux font match nul 0-0 face à l'Angola comptant dans la 1ere journée de la poule D

SOCIETE

L’association Tous pour le combat de la solidarité et de l’intégration (Tocsin) a encore laissé parler son cœur en faveur des familles démunies de Marcoussis, un quartier de Ouagadougou. Des layettes, serviettes, couvertures, kits sanitaires et scolaires ont été offertes auxdites familles le 7 octobre 2017 par le Tocsin qui depuis 2013, est reconnue comme association d’utilité publique.

Marcoussis est un quartier qui a été créé à l’occasion du retour volontaire des Burkinabè de la Côte d’Ivoire en 2002 lors de la crise dans ce pays. Installées dans ce quartier, la majorité des familles vit d’énormes difficultés pendant les saisons pluvieuses et à l’approche de la rentrée scolaire. «Nous rencontrons beaucoup de difficultés depuis que nous sommes arrivées au Burkina. Les personnes âgées souffrent beaucoup en période de froid. La plus grosse difficulté que nous rencontrons, c’est à l’approche de la rentrée scolaire», témoigne Mariam Ouédraogo, présidente de l’une des associations de femmes du quartier.

Ce geste du Tocsin vise donc à venir en aide à ces personnes. Le don a été possible grâce au soutien du Lutheran World Relief (LWR), une organisation américaine. Pour Arouna Savadogo, président du bureau exécutif du Tocsin, ce don symbolique est à but humanitaire et ne saurait être évalué. «C’est notre façon à nous d’aider ces personnes. Ce sont vraiment des personnes démunies qui bénéficient de ce don», fait remarquer M. Savadogo.

Un geste que les récipiendaires ont salué à sa juste valeur. Pour cette 6è édition, le Tocsin a fait bénéficier d’autres localités telles que Bobo-Dioulasso et d’autres associations issues de la ville de Ouagadougou.

En rappel, le Tocsin est une association primée personnalité francophone en 2004 et qui se bat pour l’égalité en droits et en devoirs des Burkinabè de l’intérieur et de l’extérieur. L’association se bat également pour l’implication active des Burkinabè de l’extérieur au développement économique, social, culturel et politique de leur pays. Et surtout pour la défense des droits des migrants et pour la protection des étrangers vivants au Burkina.

Ainsi, sur la question du vote des Burkinabè de l’extérieur pour lequel le Tocsin lutte depuis des années, Arouna Savadogo a profité de l’occasion pour rappeler que des concertations sont en cours avec les autorités compétentes pour que cela soit une réalité en 2020.