Aujourd'hui,
URGENT
Filo 2017: la 14e édition placée sous le thème "livre et lecture dans le cadre familial"(23 au 26 novembre)
Zimbabwe: Le président Robert Mugabe a fait sa première apparition publique depuis le coup de force de l'armée
Burkina Faso: Blaise Compaoré sort de son silence et dément tout lien avec les terroristes basés au Sahel 
Soum: au moins 6 morts dans une nouvelle attaque ce vendredi 17 novembre
Filo 2017: rapprocher le livre du cadre familial
Léo: une personne tuée, 8 millions de FCFA et du matériel militaire emportés dans un braquage (AIB)  
UACO 2017: Les échanges porteront sur les médias sociaux et la formation des opinions en Afrique ( du 16 au 18 novembre)  
Zimbabwe: Morgan Tsvangirai, le chef de l’opposition politique appelle le président Mugabe à rendre le tablier
Etats généraux de la: 983 jeunes réfléchissent sur les freins à l’épanouissement de la jeunesse  
arrondissement 3:  Les militants de l’UPC s’indignent face à la « forfaiture » engagée pour la destitution de l’actuel maire

SOCIETE

Les corps sans vie de quatre personnes, probablement abattues par des assaillants, ont été découverts tôt jeudi matin à Touronata (commune de Tongomayel dans le Soum rapporte l’Agence d’informations du Burkina (AIB), qui cite un élu local.

«Ces personnes auraient été abattues par quatre individus armés et revêtus de treillis. Les assaillants qui se sont remorqués sur deux motos, se seraient volatilisés par la suite vers Koutougou, près de la frontière malienne», relate l’AIB.  Hier mercredi vers 21h, un homme a été abattu au secteur numéro 5 de Djibo par des inconnus.

De son côté, radio Oméga annonce que les forces armées burkinabè ont abattu mercredi soir un présumé terroriste à Djibo (Nord Burkina) où des tirs ont été entendus la même nuit aux alentours de l’abattoir. L’homme en question serait un conseiller municipal dans la commune de Nassoumbou, située à quelques kilomètres de Djibo, soupçonné d’être de connivence avec des groupes terroristes qui sévissent dans cette localité.