Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la CS-MEF reconduit son mot d’ordre de grève du 25 au 29 juin 2018
Indonésie: le prédicateur extrémiste Aman Abdurrahman condamné à mort (RFI)
RDC: les Etats-Unis annoncent des sanctions contre des officiels congolais
Ouagadougou: plus de 200 blogueurs et web-activistes venus d’une quarantaine de pays sont actuellement en sommet du 22 au 23 juin
Burkina: le président du Faso a décidé d'institutionnaliser le Forum national des personnes vivant avec un handicap
Cameroun: 81 policiers et militaires tués dans la crise anglophone (RFI)
Ouagadougou: une Conférence internationale se tiendra les 9 et 10 juillet 2018 sur la mise en œuvre du PNDES 
Niger: la Cour constitutionnelle a déchu l‘opposant Hama Amadou de sa qualité de député (RFI)
Terrorisme: 146 individus activement recherchés par les forces de sécurité et de défense (officiel)
Mali: le ministre de la Défense confirme l'existence de fosses communes dans la région de Nantaka et Kobaka près de Mopti

SOCIETE

 Mardi 26 septembre 2017, un convoi sous escorte des forces de défense et de sécurité a été visé par une attaque sur l'axe Inata-Djibo, dans la province du Soum, au nord du Burkina Faso.

Le véhicule des gendarmes escortait un convoi chargé de ravitailler une société minière en carburant. Il a d’abord sauté sur une mine sur l'axe Tongomayel/Inata, à une soixantaine de kilomètres de Djibo, avant que des tirs ne soient échangés entre les gendarmes de l’escorte et des hommes armés, qui réussiront à prendre la fuite. Bilan: deux gendarmes tués et deux autres blessés, d'après des sources sécuritaires citées par RFI.

Dans la nuit de vendredi à samedi, le poste de sécurité du camp des réfugiés de Mentao, dans la même zone, a été attaqué et saccagé, par des individus armés. Le lendemain, au sept militaires ont été blessés dans la même localité, lorsque leur véhicule de patrouille a sauté sur un engin explosif artisanal, alors qu’ils se rendaient à Mentao.