Aujourd'hui,
URGENT
Nécro : décès ce 18 novembre à Abidjan de Youssouf Ouédraogo, ancien Premier ministre et ancien ministre des Affaires étrangères.
Filo 2017: la 14e édition placée sous le thème "livre et lecture dans le cadre familial"(23 au 26 novembre)
Zimbabwe: Le président Robert Mugabe a fait sa première apparition publique depuis le coup de force de l'armée
Burkina Faso: Blaise Compaoré sort de son silence et dément tout lien avec les terroristes basés au Sahel 
Soum: au moins 6 morts dans une nouvelle attaque ce vendredi 17 novembre
Filo 2017: rapprocher le livre du cadre familial
Léo: une personne tuée, 8 millions de FCFA et du matériel militaire emportés dans un braquage (AIB)  
UACO 2017: Les échanges porteront sur les médias sociaux et la formation des opinions en Afrique ( du 16 au 18 novembre)  
Zimbabwe: Morgan Tsvangirai, le chef de l’opposition politique appelle le président Mugabe à rendre le tablier
Etats généraux de la: 983 jeunes réfléchissent sur les freins à l’épanouissement de la jeunesse  

SOCIETE

 Mardi 26 septembre 2017, un convoi sous escorte des forces de défense et de sécurité a été visé par une attaque sur l'axe Inata-Djibo, dans la province du Soum, au nord du Burkina Faso.

Le véhicule des gendarmes escortait un convoi chargé de ravitailler une société minière en carburant. Il a d’abord sauté sur une mine sur l'axe Tongomayel/Inata, à une soixantaine de kilomètres de Djibo, avant que des tirs ne soient échangés entre les gendarmes de l’escorte et des hommes armés, qui réussiront à prendre la fuite. Bilan: deux gendarmes tués et deux autres blessés, d'après des sources sécuritaires citées par RFI.

Dans la nuit de vendredi à samedi, le poste de sécurité du camp des réfugiés de Mentao, dans la même zone, a été attaqué et saccagé, par des individus armés. Le lendemain, au sept militaires ont été blessés dans la même localité, lorsque leur véhicule de patrouille a sauté sur un engin explosif artisanal, alors qu’ils se rendaient à Mentao.