Aujourd'hui,
URGENT
Royaume-Uni: le Parlement votera sur le Brexit entre le 7 et le 21 janvier 2019
RDC: incendie dans un entrepôt de la Commission électorale à Kinshasa à 10 jours de la présidentielle, d'importants dégâts matériels
Mali: arrestation de Burkinabè soupçonnés de préparer des attentats à Ouaga, Bamako et Abidjan pendant les fêtes de fin d'année
Burkina: le flambeau du 11-décembre a été transmis à Tenkodogo, ville hôte de la célébration de l'indépendance en 2019
Centrafrique: arrestation en France de Patrice-Edouard Ngaïssona, ex-chef anti-balaka en RCA
11-décembre:  «Rien et absolument rien ne doit remettre en cause notre vouloir vivre-ensemble» (Roch Kaboré)
Migration: le pacte de l’ONU sur les migrations adopté à Marrakech
11-Décembre: "L'occasion de rendre hommage à notre peuple travailleur et de saluer la mémoire des bâtisseurs de notre nation." (Roch Kaboré)
Royaume-Uni: Theresa May annonce au Parlement le report du vote sur l'accord de Brexit
RDC: Joseph Kabila n'exclut pas de se représenter en 2023 (RFI)

SOCIETE

 Mardi 26 septembre 2017, un convoi sous escorte des forces de défense et de sécurité a été visé par une attaque sur l'axe Inata-Djibo, dans la province du Soum, au nord du Burkina Faso.

Le véhicule des gendarmes escortait un convoi chargé de ravitailler une société minière en carburant. Il a d’abord sauté sur une mine sur l'axe Tongomayel/Inata, à une soixantaine de kilomètres de Djibo, avant que des tirs ne soient échangés entre les gendarmes de l’escorte et des hommes armés, qui réussiront à prendre la fuite. Bilan: deux gendarmes tués et deux autres blessés, d'après des sources sécuritaires citées par RFI.

Dans la nuit de vendredi à samedi, le poste de sécurité du camp des réfugiés de Mentao, dans la même zone, a été attaqué et saccagé, par des individus armés. Le lendemain, au sept militaires ont été blessés dans la même localité, lorsque leur véhicule de patrouille a sauté sur un engin explosif artisanal, alors qu’ils se rendaient à Mentao.

FESPACO 2019

Sondage

La hausse de 75 FCFA du prix du litre d’essence et de gasoil au Burkina Faso est-elle, selon vous, justifiée?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé