Aujourd'hui,
URGENT
Niger: enlèvement d’un prêtre italien au sud-ouest de Niamey
Afrique du Sud: la justice autorise la consommation de cannabis à titre personnel pour les adultes (RFI)
Diplomatie: le président du Faso a été élevé à la grande dignité de Companion of the Order of the Star of Ghana
Burkina: 118 personnes tuées (de 2015 au 15 septembre 2018) au cours des attaques terroristes perpétrées sur le territoire
Burkina: l'armée pilonne des bases terroristes à Pama et à Gayeri (Etat-major)
Evènement: : les présidents Akufo Addo du Ghana et Issoufou du Niger attendus au Rebranding Africa Forum de Ouagadougou.   
Terrorisme:: 8 personnes tuées dans la nuit du 14 au 15 septembre 2018 dans une double attaque dans la Région de l'Est. 
France: Emmanuel Macron reconnaît le rôle de l'Etat dans la mort de Maurice Audin
Ghana: Kofi Annan repose désormais au cimetière militaire d’Accra
Karangasso-Vigué: trois morts et une dizaine de blessés après des affrontements entre Dozo et Koglweogo (RTB)

SOCIETE

Séjournant aux Etats Unis pour l’Assemblée générale de l’ONU, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Burkinabè de l'Extérieur, Alpha Barry, a rencontré Souleymane Porgo, le Burkinabè sauvagement agressé en mai dernier, à New York.

D’après ses services, Alpha Barry a voulu à travers cette rencontre s'enquérir de l'état de santé de son compatriote et lui réitérer le soutien du gouvernement après son agression par deux jeunes délinquants sur son lieu de commerce il y a quelques mois. Le ministre a surtout salué la mobilisation des Burkinabè de New York autour de ''leur frère''.

Et c'est tout souriant que M. Porgo a échangé avec le chef de diplomatie burkinabè. «Ça va bien maintenant et j'ai toujours des rendez-vous à l'hôpital pour des contrôles», a-t-il confié au ministre. Souleymane Porgo a également traduit sa reconnaissance au gouvernement et à l'ensemble des Burkinabè pour leur soutien et envisage un voyage au Burkina Faso quand tout rentrera dans l'ordre. Selon lui, ses agresseurs auraient écopé chacun de quinze ans de prison.

Souleymane Porgo, 53 ans, avait été attaqué le 2 mai 2017 dans la section Melrose du Bronx par cinq hommes. Selon la police, un des suspects a d’abord tenté de voler un sac à main sur l’étal du vendeur qui a résisté. Ce suspect est ensuite parti, puis il est revenu avec ses amis pour se venger. Sauvagement battu, le Burkinabè avait sombré dans le coma.

Les autorités consulaires et la communauté burkinabè de New York s’étaient fortement mobilisées.