Aujourd'hui,
URGENT
France: le jihadiste français Fabien Clain, voix du groupe Daesh qui a revendiqué les attaques du 13 novembre, tué en Syrie (RFI)
Terrorisme: "la France peut intervenir militairement" à la demande du Burkina Faso selon l'Ambassadeur français à Ouagadougou (AIB)
Burkina: le gouvernement burkinabè compte rouvrir les écoles fermées à cause du terrorisme en mettant en route une stratégie
Etats-Unis: Bernie Sanders annonce sa candidature à la présidentielle
Burkina: le Premier ministre Christophe Dabiré obtient la confiance de l'Assemblée nationale avec 84 voix sur 127
RDC: Médecins sans frontières suspend ses activités dans la région de Masisi
Tapoa (Est): un commissariat et une école incendiés à Namounou, pas de perte en vie humaine (AIB)
CAN U20: les Aiglons du Mali sacrés vainqueurs après avoir disposé du Sénégal aux tirs au but (3-2) après un score d'un but partout
Mozambique: le fils de l’ex-président arrêté pour corruption
Burkina: 4 douaniers en service de contrôle routier à Nouhao à environ 10 km de Bittou et un civil tués au cours d'une attaque terroriste

SOCIETE

Le chef du gouvernent burkinabé a lancé officiellement, vendredi 22 septembre 2017, les travaux de bitumage de la voie d’accès à l’Institut supérieur des sciences de la santé (INSSA), actant ainsi une promesse du président du Faso lors de son dernier passage dans cet institut, il y a moins d’un an.

Le coût total de réalisation des travaux de cette voie longue de 4,3 km est estimé à 3, 4 milliards de francs CFA, pour un délai d’exécution de 8 mois.
En avril 2018, il est attendu du prestataire une voie bitumée, dotée de caniveaux, éclairée avec des lampadaires et embellie avec des arbres tout le long. 

Les autorités régionales ont, pour leur part, invité le gouvernement à poursuive ses efforts pour la  réhabilitation total et effective de la capitale économique du Burkina Faso.

En réponse, le Premier ministre, Paul Kaba Théba, rassure que son gouvernent à de grandes ambitions pour la cité de Sya. Avant d’ajouter qu’en matière de voies urbaines, de  grands projets viendront concrétiser, très bientôt, cette ambition pour la ville de Bobo-Dioulasso ainsi que toute la région de Haut-bassins.

D’ailleurs, plus de 20 km de bitume, un échangeur et plusieurs autres actions vont connaitre un début d’exécution des travaux avant fin 2017, a précisé le ministre des Infrastructures, Maurice Dieudonné Bonnané.