Aujourd'hui,
URGENT
Filo 2017: la 14e édition placée sous le thème "livre et lecture dans le cadre familial"(23 au 26 novembre)
Zimbabwe: Le président Robert Mugabe a fait sa première apparition publique depuis le coup de force de l'armée
Burkina Faso: Blaise Compaoré sort de son silence et dément tout lien avec les terroristes basés au Sahel 
Soum: au moins 6 morts dans une nouvelle attaque ce vendredi 17 novembre
Filo 2017: rapprocher le livre du cadre familial
Léo: une personne tuée, 8 millions de FCFA et du matériel militaire emportés dans un braquage (AIB)  
UACO 2017: Les échanges porteront sur les médias sociaux et la formation des opinions en Afrique ( du 16 au 18 novembre)  
Zimbabwe: Morgan Tsvangirai, le chef de l’opposition politique appelle le président Mugabe à rendre le tablier
Etats généraux de la: 983 jeunes réfléchissent sur les freins à l’épanouissement de la jeunesse  
arrondissement 3:  Les militants de l’UPC s’indignent face à la « forfaiture » engagée pour la destitution de l’actuel maire

Photo: DCPM / MATD

SOCIETE

Après avoir accompli le 5e pilier de l’islam, les pèlerins burkinabè commencent à regagner le bercail. Les premiers d’entre eux (plus de 400) sont arrivés à Ouagadougou dans la soirée de ce mardi 19 septembre 2017.

Au pied de la passerelle, les nouveaux «El Hadj et Adja» ont trouvé des membres du gouvernement conduits par le ministre en charge de l’Administration territoriale, Siméon Sawadogo.  «Nous sommes réjouis de leur arrivée et nous espérons de nombreuses bénédictions pour leurs familles et le pays», a indiqué le ministre.

En rappel, cette année, le quota des pèlerins du Burkina Faso avait été revu à la hausse, passant de 5 500 à 8 143 visas.

Sur les 8 143 musulmans burkinabè qui ont effectué le pèlerinage à la Mecque on déplore 10 décès, selon un compte rendu de la direction de la communication du ministère de l’Administration territoriale diffusé sur les réseaux sociaux. Les vols retour se poursuivent jusqu’au 28 septembre 2017.