Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: Cinq jeunes dont une fille qui seraient impliqués dans le présumé viol d'une lycéenne à Ouagadougou déférés ce lundi (Oméga Fm)  
Culture: La 19e SNC se tiendra sous le thème : « Sauvegarde des valeurs culturelles : enjeux et défis ». 
Burkina: La 19e édition de la Semaine nationale de la culture (SNC) se déroulera, du 24 au 31 mars 2018 à Bobo Dioulasso
Nécro: Décédé ce 18 février, le cinéaste Idrissa Ouédraogo sera inhumé le mardi 20 février au cimetière de Gounghin
Cinéma : le cinéaste burkinabè Idrissa Ouédraogo est décédé ce dimanche 18 février 2018 à Ouagadougou. 
Football: Les Étalons rétrogradés au 9e rang africain et classés 57e au niveau mondial (Classement Fifa février 2018)
Ethiopie: démission du Premier ministre Hailemariam Desalegn
Burkina: Une marche le 15 mars contre «le pillage du foncier» par les sociétés immobilières (AIB)
Afrique du Sud: Cyril Ramaphosa endosse les habits de président après la démission de Zuma
Allemagne: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, se rend à Munich pour la 54ème Conférence sur la sécurité.

SOCIETE

Du 25 au 29 octobre prochain, se tiendra à Ouagadougou la deuxième édition de «English-Français festival Ouaga». Cette plateforme socio-éducative culturelle a pour objectif de promouvoir les valeurs d’intégration des communautés et de la diversité culturelle africaine. Le comité d’organisation dudit évènement était face aux médias  le 13 septembre 2017 pour décliner les grandes lignes de l’évènement.

«Intégration culturelle et paix sociale durable au Burkina Faso», c’est sous ce thème que se déroulera l’édition 2017 de «English-Français festival Ouaga». Ce rendez-vous, aux dires du comité d’organisation présidé par Ousséni Savadogo, répond au manque d’un cadre d’échanges culturels, artistiques et intellectuels entre les différentes communautés présentes sur le territoire burkinabè.

En clair, il s’agit «d’exprimer par cette plateforme, cette hospitalité légendaire burkinabè. C’est pourquoi, le festival devrait sans nul doute permettre cette rencontre de socialisation et de fraternisation entre communautés et l’industrie culturelle burkinabè dans un esprit  de partage d’expériences et de valeur. Tout ceci visant la promotion du savoir vivre ensemble», précise Ousséni Savadogo.

En outre, «English-Français festival Ouaga» implique la participation active des communautés anglophones et francophones vivant au Burkina Faso. Il promeut  «l’interpénétration linguistique» à travers des compétitions littéraires de dictée, d’art oratoire et lecture de textes en anglais et en français. Pour cette deuxième édition, un accent particulier sera mis sur le leadership féminin. D’où l’organisation d’un «Africa women night» (la nuit de la femme africaine. Ndlr). «C’est une nuit dédiée à la célébration de l’entreprenariat et du leadership féminin, de l’éducation des filles, de la promotion des filles-mères abandonnées et enfants orphelins», a expliqué le commissaire général du festival.

Par ailleurs, une invite à la pratique du sport sera lancée par le comité d’organisation. Cela se concrétisera lors d’une séance publique d’aérobic. Seront au programme une rue marchande, un plateau artistique, des défilés de mode, des projections vidéo, des conférences, ainsi qu’une collecte de fonds et de biens au profit d’enfants orphelins et filles-mères abandonnées.

Présenté comme un festival «Arc-en-ciel» ou le «carrefour du donner et du recevoir», «English-Français festival Ouaga» se déroulera du 25 au 29 octobre 2017. Au cours de cette période et durant toute la journée, c’est l’espace vide de la mairie de l’arrondissement 5 de Ouagadougou (ex mairie de Bogodogo) qui abritera les festivités. Mais pour l’heure, «aux élèves, étudiants, travailleurs, communautés vivants au Burkina, artistes, exposants, public et sponsors, nous les invitons à se joindre à ce festival», a conclu M. Savadogo.