Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la douane et la DGTTM, sont respectivement 2e et 3e parmi les services les plus corrompus (Ren-Lac)
Burkina: la police municipale, service public le  plus corrompu en 2017 (Rapport Ren-lac)
Mali: 1 mort et 6 blessés dans l'accident d'un véhicule du Bataillon Gondaal 3 
Afrique: l'Erythrée rouvre son ambassade à Addis-Abeba après 20 ans de conflit (RFI)
Burkina: l’Union européenne offre plus de 4 milliards de FCFA pour la modernisation de l’enseignement franco-arabe (AIB)
Haïti: le Premier ministre Jack Guy Lafontant démissionne à la suite des violences urbaines
Colombie: premier procès de chefs de la guérilla des Farc devant le tribunal spécial
Russie: Macron félicite Poutine pour un «parfait déroulement» du Mondial-2018
Mondial 2018: Luka Modric élu meilleur joueur du tournoi
Coupe du monde: Roch Marc Christian Kaboré a appelé l'ambassadeur de France au Burkina pour féliciter le peuple et les joueurs français.  

SOCIETE

La direction régionale des  douanes l’ouest a procédé mercredi à Bobo-Dioulasso, à l’incinération de 45 tonnes de produits périmés et prohibés, comprenant 30 tonnes de médicaments illicites et 15 tonnes de cannabis, d’une valeur marchande de plus de deux milliards FCFA, saisis lors de différentes opérations de contrôle effectuées depuis  mi-2015.

Les stocks, composés de plusieurs plaquettes de cannabis, de cartons de comprimés, de sirops impropres à la consommation, ont été incinérés en présence des autorités administratives, politiques, judicaires et des forces de défenses et de sécurité.

A cette occasion le gouverneur de la région des Hauts-Bassins, Antoine Atiou, s’est réjoui du travail des douaniers. «Cette opération d’envergure participe à assainir l’économie de l’ouest du Burkina Faso, a-t-il dit». 

Pour sa part, le directeur régional des douanes de l’ouest, Mikailou Diarra, a dévoilé que l’incinération des produits prohibés saisis est «un signal fort» que ses services envoient à tous ceux  qui veulent s’adonner à de la contrebande.

Mikailou Diarra a en outre salué la collaboration «très étroite» et «sérieuse» avec la population qui permet à ses agents combattre efficacement  la contrebande et le trafic de drogue.

Des mots pour le dire...

Sondage

Dans une interview accordée à des chaines de télévision le 24 juin 2018, le président Roch Marc Christian Kaboré promet de mettre fin à l’incivisme et à la défiance de l’Etat, en appliquant la loi dans toute sa fermeté. En a-t-il les moyens?

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé