Aujourd'hui,
URGENT
Ouagadougou: des conseillers s’opposent aux projets de délibérations du maire Armand Béouindé
Classement FIFA: le Burkina 6è et toujours dans le Top 10 africain
Diplomatie: le magistrat Brahima Séré nommé ambassadeur du Burkina Faso en Turquie.
Diplomatie:  Oumarou Maïga nommé ambassadeur du Burkina Faso en Afrique du Sud.
Diplomatie:  Benoit Kambou, ex-président du Haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale, nommé ambassadeur du Burkina au Tchad.
Burkina: le 5ème recensement général de la population se tiendra cette année (Conseil des ministres)
Liberia: La présidente sortante Sirleaf dit non à son exclusion du parti (UP), tout en promettant de faire appel de cette décision (koaci.c
Boussé: Un élève blessé par balle, alors qu’il prenait part à une manifestation de soutien aux enseignants
G5 Sahel: la Mauritanie supprime le visa d’entrée imposé aux Burkinabè
Chan 2018: Les Étalons locaux font match nul 0-0 face à l'Angola comptant dans la 1ere journée de la poule D

SOCIETE

La direction régionale des  douanes l’ouest a procédé mercredi à Bobo-Dioulasso, à l’incinération de 45 tonnes de produits périmés et prohibés, comprenant 30 tonnes de médicaments illicites et 15 tonnes de cannabis, d’une valeur marchande de plus de deux milliards FCFA, saisis lors de différentes opérations de contrôle effectuées depuis  mi-2015.

Les stocks, composés de plusieurs plaquettes de cannabis, de cartons de comprimés, de sirops impropres à la consommation, ont été incinérés en présence des autorités administratives, politiques, judicaires et des forces de défenses et de sécurité.

A cette occasion le gouverneur de la région des Hauts-Bassins, Antoine Atiou, s’est réjoui du travail des douaniers. «Cette opération d’envergure participe à assainir l’économie de l’ouest du Burkina Faso, a-t-il dit». 

Pour sa part, le directeur régional des douanes de l’ouest, Mikailou Diarra, a dévoilé que l’incinération des produits prohibés saisis est «un signal fort» que ses services envoient à tous ceux  qui veulent s’adonner à de la contrebande.

Mikailou Diarra a en outre salué la collaboration «très étroite» et «sérieuse» avec la population qui permet à ses agents combattre efficacement  la contrebande et le trafic de drogue.