Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la production céréalière prévisionnelle de la campagne agricole 2017-2018 estimée à 4 552 273 tonnes.
Burkina: la production céréalière en baisse de 0,32% par rapport à la campagne agricole précédente.
Burkina: la production céréalière en baisse de 1,01% par rapport à la moyenne des 5 dernières années. 
Burkina: les productions céréalières prévisionnelles rapportées aux besoins de consommation font ressortir un déficit brut de 72 677 tonnes
Campagne agricole: près de 3 millions de Burkinabè seront en situation d'urgence alimentaire
La Haye: Ratko Mladić condamné à la prison à perpétuité
Campagne agricole: 17 provinces déficitaires (Conseil des ministres)
Burkina: Les administrateurs civils observeront trois jours de grève ( 28 au 30 novembre 2017)
Religion: la célébration du Maouloud est prévue dans la nuit du jeudi 30 novembre au vendredi 1er décembre 2017 (FAIB).
Côte d'Ivoire: Guillaume Soro intègre la nouvelle direction du RDR comme vice président chargé de la région du Tchologo

SOCIETE

Les Jeux Olympiques de Rio n’ont pas été fructueux pour le Burkina faso. La 31ème édition des Olympiades s’est une nouvelle fois soldée par un fiasco pour les ambassadeurs du sport burkinabè.

 Que pouvait-on réellement espérer de cette participation des 5 représentants du Burkina aux Olympiades de Rio ? « Le Burkina ne doit pas espérer une quelconque médaille de ses athlètes », avait indiqué Jean Yaméogo, président du Comité national olympique à Fasozine dans un entretien téléphonique le 3 août dernier. Pas une seule médaille donc à l’arrivée.

Depuis 1972, date de la première participation du Burkina Faso à des jeux Olympiques à Munich, les résultats se suivent et se ressemblent. C’est dans cette même logique que s’est inscrite la participation de nos 5 représentants à ces JO. Les ambassadeurs du sport burkinabè à ces olympiades n’ont pas pu franchir les étapes éliminatoires.

Thierry Sawadogo et Angélika Ouédraogo ont respectivement été éliminés dans la discipline des 50 m nage libre en hommes et en dames. En judo, Rachid Sidibé n’a résisté que le temps d’une minute face à son adversaire ukrainien dans la catégorie des plus de 100kg.

Hugues Fabrice Zango a quitté les J.O de Rio en occupant la 37ème place au classement général du triple saut. Quant à Marthe Koala, elle a également été éliminée dans la série des éliminatoires des 100m haies.