Aujourd'hui,
URGENT
Arabie Saoudite: Selon la CIA, Mohammed ben Salman a ordonné l'assassinat du journaliste Khashoggi
Burkina: la Coalition contre la vie chère organise le 29 novembre une journée de protestation contre la récente hausse du prix du carburant
Madagascar: le second tour de la présidentielle opposera Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana, tous deux anciens présidents
Centrafrique: l’ex-chef anti-balaka Alfred Yecatom Rhombot extradé vers la CPI
Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza
Brexit: Theresa May annonce que son gouvernement a validé le projet d'accord avec l'Union européenne 
Burkina: l'utilisation de contraception moderne a empêché 397 000 grossesses non désirées et 142 000 avortements (rapport)
Burkina: le bureau actuel du syndicat national de la GSP interdit d'activités, 10 agents révoqués (Conseil des ministres)
Sénégal: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade (RFI)
Burkina: le Mouloud célébré dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre 2018

SOCIETE

Le match international amical entre le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire, qui devait se jouer le 6 septembre 2016, n’aura plus lieu. Selon la Fédération burkinabè de Football (FBF), cette annulation est due à la déprogrammation du match Burkina – Botswana comptant pour la dernière journée des éliminatoires de la CAN 2017. Ce match des éliminatoires initialement prévu le samedi 3 septembre a été repoussé au dimanche 4 septembre à partir de 18 heures au stade du 4-Aout.

« La déprogrammation du match est une imposition de la CAF qui souhaite harmoniser les rencontres de la dernière journée de qualification de la CAN 2017 à une même date, pour des impératifs de diffusion et pour des raisons d’intégrité afin d’éviter tous calculs », explique la FBF.

Par cette déprogrammation, la date du 6 septembre qui était retenue pour le match amical se trouve ainsi perturbée car, selon les règlements, il doit impérativement avoir une marge autorisée de 72 heures entre deux matchs. En effet, entre le 4 septembre où se jouent les éliminatoires et le 6 septembre, la marge autorisée n’est pas respectée.

« La date du 7 septembre qui se présentait comme la dernière alternative pour sauver le match amical dans la période souhaitée, ne concorde pas du tout avec la journée FIFA qui fait obligation aux joueurs professionnels de regagner impérativement leurs clubs avant cette date du 7 septembre », précise la fédération.

L’idée du projet n’étant pas abandonnée, les deux fédérations continueraient les échanges afin  de trouver des opportunités  pour reprogrammer le match amical.

Par ailleurs, le match retour du deuxième tour des éliminatoires de  la CAN des moins de 17 ans entre le Burkina Faso et le Ghana se jouera le samedi 20 août à partir de 16 heures au stade du 4-Août. Au match aller, les Etalons cadets avaient été battus par les Black Satellites par un score de 5 buts à 1.