Aujourd'hui,
URGENT
Zimbabwe: Emmerson Mnangagwa (vice-président) succède officiellement à Robert Mugabe
Classement Fifa: Les Étalons du Burkina 6e en Afrique et 44e dans le monde 
Burkina: la production céréalière prévisionnelle de la campagne agricole 2017-2018 estimée à 4 552 273 tonnes.
Burkina: la production céréalière en baisse de 0,32% par rapport à la campagne agricole précédente.
Burkina: la production céréalière en baisse de 1,01% par rapport à la moyenne des 5 dernières années. 
Burkina: les productions céréalières prévisionnelles rapportées aux besoins de consommation font ressortir un déficit brut de 72 677 tonnes
Campagne agricole: près de 3 millions de Burkinabè seront en situation d'urgence alimentaire
La Haye: Ratko Mladić condamné à la prison à perpétuité
Campagne agricole: 17 provinces déficitaires (Conseil des ministres)
Burkina: Les administrateurs civils observeront trois jours de grève ( 28 au 30 novembre 2017)

SOCIETE

Trois militaires burkinabè sont décédés et deux autres ont été blessés ce jeudi 17 août 2017 quand leur véhicule a été touché par un engin explosif improvisé, selon un communiqué de l’Etat-major général des armées.

Le drame s’est produit à Touronata (Tongomayel), localité située à près de 70 km de Djibo (Nord). «Le jeudi 17 août 2017, dans le cadre de leurs actions quotidiennes de sécurisation dans la zone nord du pays, un véhicule de patrouille du convoi militaire du détachement de Djibo a été victime d’un engin explosif improvisé», informe le communiqué. Le document poursuit: «Cette explosion a causé la mort de trois soldats et blessé deux gravement».

Les blessés ont été évacués par hélicoptère sur Ouagadougou pour une meilleure prise en charge, selon l’Etat-major général des armées. Auparavant, en fin de journée, un journaliste de l'Agence d’information du Burkina assurait avoir vu l’arrivée de deux blessés -l’un à l’épaule et l’autre à la hanche- au Centre médical de Djibo.

Depuis quelques temps, le nord du Burkina Faso est endeuillé par des attaques de terroristes. Il y a quatre jours, un attentat terroriste a causé la mort de 18 personnes -dont 9 étrangers- dans un café Ouagadougou. L'attaque n'a pour l'instant pas été revendiquée.