Aujourd'hui,
URGENT
Cameroun: 81 policiers et militaires tués dans la crise anglophone (RFI)
Ouagadougou: une Conférence internationale se tiendra les 9 et 10 juillet 2018 sur la mise en œuvre du PNDES 
Niger: la Cour constitutionnelle a déchu l‘opposant Hama Amadou de sa qualité de député (RFI)
Terrorisme: 146 individus activement recherchés par les forces de sécurité et de défense (officiel)
Mali: le ministre de la Défense confirme l'existence de fosses communes dans la région de Nantaka et Kobaka près de Mopti
Burkina: près de 25 000 réfugiés bénéficient de l’asile (HCR)
HCR: 68,5 millions de personnes déracinées dans le monde à la fin 2017 (Rapport)
Côte d’Ivoire: une pluie diluvienne fait au moins 10 morts dans plusieurs quartiers d’Abidjan (AIB)
Economie: au 31 janvier 2017, les chèques impayés émis au profit de l’Etat burkinabè représentait un montant de plus de 36 milliards de FCFA
Cameroun:  deux militants du RDPC tués, le gouvernement accuse les séparatistes (RFI)

SOCIETE

Trois militaires burkinabè sont décédés et deux autres ont été blessés ce jeudi 17 août 2017 quand leur véhicule a été touché par un engin explosif improvisé, selon un communiqué de l’Etat-major général des armées.

Le drame s’est produit à Touronata (Tongomayel), localité située à près de 70 km de Djibo (Nord). «Le jeudi 17 août 2017, dans le cadre de leurs actions quotidiennes de sécurisation dans la zone nord du pays, un véhicule de patrouille du convoi militaire du détachement de Djibo a été victime d’un engin explosif improvisé», informe le communiqué. Le document poursuit: «Cette explosion a causé la mort de trois soldats et blessé deux gravement».

Les blessés ont été évacués par hélicoptère sur Ouagadougou pour une meilleure prise en charge, selon l’Etat-major général des armées. Auparavant, en fin de journée, un journaliste de l'Agence d’information du Burkina assurait avoir vu l’arrivée de deux blessés -l’un à l’épaule et l’autre à la hanche- au Centre médical de Djibo.

Depuis quelques temps, le nord du Burkina Faso est endeuillé par des attaques de terroristes. Il y a quatre jours, un attentat terroriste a causé la mort de 18 personnes -dont 9 étrangers- dans un café Ouagadougou. L'attaque n'a pour l'instant pas été revendiquée.