Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le flambeau du 11-décembre a été transmis à Tenkodogo, ville hôte de la célébration de l'indépendance en 2019
Centrafrique: arrestation en France de Patrice-Edouard Ngaïssona, ex-chef anti-balaka en RCA
11-décembre:  «Rien et absolument rien ne doit remettre en cause notre vouloir vivre-ensemble» (Roch Kaboré)
Migration: le pacte de l’ONU sur les migrations adopté à Marrakech
11-Décembre: "L'occasion de rendre hommage à notre peuple travailleur et de saluer la mémoire des bâtisseurs de notre nation." (Roch Kaboré)
Royaume-Uni: Theresa May annonce au Parlement le report du vote sur l'accord de Brexit
RDC: Joseph Kabila n'exclut pas de se représenter en 2023 (RFI)
Burkina: l'abbé Théophile Naré nommé nouvel évêque du diocèse de Kaya par le Pape François ce 7 décembre 2018 (Officiel) 
Tchad: huit ans de prison pour l’ex-chef rebelle tchadien Baba Laddé
France: les hausses de taxe sur les carburants «annulées pour l'année 2019»

SOCIETE

Trois militaires burkinabè sont décédés et deux autres ont été blessés ce jeudi 17 août 2017 quand leur véhicule a été touché par un engin explosif improvisé, selon un communiqué de l’Etat-major général des armées.

Le drame s’est produit à Touronata (Tongomayel), localité située à près de 70 km de Djibo (Nord). «Le jeudi 17 août 2017, dans le cadre de leurs actions quotidiennes de sécurisation dans la zone nord du pays, un véhicule de patrouille du convoi militaire du détachement de Djibo a été victime d’un engin explosif improvisé», informe le communiqué. Le document poursuit: «Cette explosion a causé la mort de trois soldats et blessé deux gravement».

Les blessés ont été évacués par hélicoptère sur Ouagadougou pour une meilleure prise en charge, selon l’Etat-major général des armées. Auparavant, en fin de journée, un journaliste de l'Agence d’information du Burkina assurait avoir vu l’arrivée de deux blessés -l’un à l’épaule et l’autre à la hanche- au Centre médical de Djibo.

Depuis quelques temps, le nord du Burkina Faso est endeuillé par des attaques de terroristes. Il y a quatre jours, un attentat terroriste a causé la mort de 18 personnes -dont 9 étrangers- dans un café Ouagadougou. L'attaque n'a pour l'instant pas été revendiquée.