Aujourd'hui,
URGENT
Côte d'Ivoire: Guillaume Soro lance un «comité politique» après sa démission de l'Assemblée nationale
Etats-Unis: Donald Trump décrète l'«urgence nationale» pour construire son mur
Burkina: environ 55 milliards de FCFA à mobiliser pour la mise en oeuvre du plan d’urgence 2019
Djibo: 2 militaires tués et 6 autres blessés dans l’explosion d’un corps piégé
Burkina: l'Assemblée nationale va financer la construction du siège du CFOP (Alassane Bala Sakandé)
Aéronautique: Airbus annonce la fin de la production de son géant des airs, l'A380
Football: Salitas FC et l'Etoile sportive du Sahel font un nul (0-0) à l'issue de la 2e journée de la Coupe de la Confédération 
Kenya: un léopard noir d'Afrique a été pris en photo, une première depuis un siècle
Burkina: le Premier ministre Christophe Dabiré va présenter sa déclaration de politique générale le lundi 18 février devant les députés
CAN U20: le Sénégal vainqueur de l'Afrique du sud (1 à 0) jouera la finale contre le Mali qui a éliminé le Nigéria

SOCIETE

Ce mercredi 17 août 2016 marquait le départ de la caravane « Société civile et intégration régionale ». Cette initiative de l’association Tous pour le combat de la solidarité et de l’intégration (Tocsin) vise « à jeter un pont entre les Burkinabè de l’intérieur et de l’extérieur afin de bâtir une nation prospère et ouverte au monde ». 

Cette année, la caravane mettra le cap sur la Côte d’Ivoire qu’elle sillonnera jusqu’au 29 août prochain. Ce sera l’occasion  pour la délégation d’aller à la rencontre des compatriotes qui y vivent, et également des organisations de la société civile ivoirienne engagées dans le processus de prévention des conflits et/ou de lutte pour la promotion des droits des migrants.

Au total, ce sont 9 personnes qui prennent part à la caravane 2016 du Tocsin.  Selon Arouna Savadogo, président exécutif de ladite association, celle délégation qu’il conduit ira à la rencontre des autorités consulaires du Burkina Faso en Côte d’Ivoire. Un arrêt sera également marqué au sein de la ville de Bouaflé et ses environs. Cette étape permettra d’établir un cadre d’échange avec les Burkinabés installés dans cette localité, en vue d’en savoir davantage sur  leurs préoccupations. Par la suite, se sera autour du district d’Abidjan d’accueillir les membres de la délégation du Tocsin.

Au cours de ce séjour dans la capitale économique ivoirienne, il s’agira pour Arouna Savadogo et ses collaborateurs de finaliser un certain nombre de conventions, dont celle entre la coopération Suisse et le Burkina Faso. «Nous avons rédigé la convention ensemble et nous allons donc aller la parapher et signer. Ensuite, nous irons voir la mairie d’Attékoubé et celle de Koumassi. Là, nous souhaitons jumeler les mairies du Burkina à celles de la Côte d’Ivoire. Nous avons demandé aux mairies également, lors de notre dernière sortie, d’initier des journées communautaires, ce qui les a beaucoup réjouis », a expliqué le président de l’association Tocsin.

Cette démarche a aussi pour objectif de  sensibiliser les compatriotes de la Côte d’Ivoire à s’inscrire massivement sur la liste électorale en 2020, et également, leur parler de paix afin d’anticiper et prévenir les conflits, pour permettre que les élections de 2020, qui incluent tous les Burkinabè de l’étranger, se déroule sans inquiétude.

En rappel, c’est depuis 2000, que le Tocsin effectue des sorties annuelles. Ainsi, la caravane a déjà sillonné le Mali, le Togo, le Ghana, le Bénin et la Côte d’Ivoire.

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé