Aujourd'hui,
URGENT
Nécro : décès ce 18 novembre à Abidjan de Youssouf Ouédraogo, ancien Premier ministre et ancien ministre des Affaires étrangères.
Filo 2017: la 14e édition placée sous le thème "livre et lecture dans le cadre familial"(23 au 26 novembre)
Zimbabwe: Le président Robert Mugabe a fait sa première apparition publique depuis le coup de force de l'armée
Burkina Faso: Blaise Compaoré sort de son silence et dément tout lien avec les terroristes basés au Sahel 
Soum: au moins 6 morts dans une nouvelle attaque ce vendredi 17 novembre
Filo 2017: rapprocher le livre du cadre familial
Léo: une personne tuée, 8 millions de FCFA et du matériel militaire emportés dans un braquage (AIB)  
UACO 2017: Les échanges porteront sur les médias sociaux et la formation des opinions en Afrique ( du 16 au 18 novembre)  
Zimbabwe: Morgan Tsvangirai, le chef de l’opposition politique appelle le président Mugabe à rendre le tablier
Etats généraux de la: 983 jeunes réfléchissent sur les freins à l’épanouissement de la jeunesse  

SOCIETE

La région du Centre-Est a connu un braquage à main armée la nuit dernière, selon la Radio Bagrépôle FM.

L’attaque, perpétrée par des individus armés, se serait déroulée sur la route menant de Tenkodogo à Ouargaye, plus précisément dans la forêt de Sablego, informent nos confrères. «Des commerçants qui revenaient du marché de Lalgaye ont fait les frais de ces bandits. Aucun bilan officiel n'a été établi pour le moment, mais selon nos sources, deux femmes ont été blessées à coup de bastonnades», assure la radio.

Les groupes d’auto-défense Koglwéogos de la région ont quadrillé la zone depuis la nuit à la recherche des braqueurs. Un premier suspect a déjà été pris. Un deuxième est activement recherché en ce moment par les Koglwéogos dans la vallée du Nohawo.