Aujourd'hui,
URGENT
Cinéma: l’acteur ivoirien Ahmed Souané (Docteur Boris) est décédé ce jeudi 20 septembre
RDC: L’Onu inquiète face à l’augmentation des violations des droits de l’homme
Burkina: le gouvernement crée une Brigade spéciale des investigations anti terroristes et de lutte contre la criminalité organisée (BSLAT)
Pakistan: l'ancien Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif remis en liberté (RFI)
Burkina: le CDP dément toute implication dans les différentes attaques terroristes perpétrées sur le territoire national(parti)
Ouagadougou: la 12e  édition du Forum national de la recherche scientifique et des Innovations technologique se tiendra  du 20 au 25 octobre
Loroum: des individus non identifiés ont abattu dans la nuit de mardi à mercredi, un homme dans le village de Lossa, commune de Banh
Niger: enlèvement d’un prêtre italien au sud-ouest de Niamey
Afrique du Sud: la justice autorise la consommation de cannabis à titre personnel pour les adultes (RFI)
Diplomatie: le président du Faso a été élevé à la grande dignité de Companion of the Order of the Star of Ghana

SOCIETE

Le ministère en charge de l’Education nationale n’a pas remis 500 000 FCFA à des responsables syndicaux pour les corrompre, mais pour les soutenir. C’est la teneur de ce communiqué de presse, qui prend à contrepied les informations véhiculées par des médias.


«Depuis quelques jours, un appui du MENA aux structures syndicales alimente la polémique dans les médias. Il est porté à la connaissance de tous que des appuis ont été sollicités par certains syndicats dans le cadre de leurs activités. Le MENA a jugé bon de répondre à leur sollicitation ; par souci d’équité il a été octroyé un soutien, sous forme de carburant à l’ensemble des structures syndicales du département sur la rubrique « appui au monde éducatif ».

Cette ligne budgétaire (section 23, Chapitre 42 107, article 64, paragraphe 649, Rubrique 99) est inscrite au titre du budget du MENA, gestion 2016.

Pour plus de transparence le Ministère par lettre n°2016-01342/MENA/SG/DAF du 08 juillet 2016, a demandé à la Direction générale de Vivo Energy Burkina (SHELL BURKINA), la confection de 15 cartes au nom des 15 organisations syndicales et leur dotation en carburant pour un montant forfaitaire de 500 000 francs CFA chacune. L’état de remise de ces cartes portant la dénomination de chaque syndicat existe et indique clairement les structures bénéficiaires que sont les syndicats et non leurs secrétaires généraux, contrairement à certaines affirmations indiquant que de l’argent aurait été remis aux Secrétaires généraux des syndicats au cours d’une rencontre.

Le Ministère tient à préciser qu’aucune rencontre n’a été organisée à cet effet et qu’aucun deal n’a été proposé à un responsable syndical. Ce n’est donc pas la première fois que de telles actions sont posées dans le cadre du partenariat avec les organisations syndicales. Il est bon de préciser que chaque année le MENA appuie les structures syndicales dans le cadre de leurs activités. »

DCPM / MENA

Des mots pour le dire...

Sondage

Depuis quelques jours, le gouvernement a entamé une opération de retrait des enfants vivant dans la rue. Cette opération a-t-elle des chances de succès?

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé