Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la douane et la DGTTM, sont respectivement 2e et 3e parmi les services les plus corrompus (Ren-Lac)
Burkina: la police municipale, service public le  plus corrompu en 2017 (Rapport Ren-lac)
Mali: 1 mort et 6 blessés dans l'accident d'un véhicule du Bataillon Gondaal 3 
Afrique: l'Erythrée rouvre son ambassade à Addis-Abeba après 20 ans de conflit (RFI)
Burkina: l’Union européenne offre plus de 4 milliards de FCFA pour la modernisation de l’enseignement franco-arabe (AIB)
Haïti: le Premier ministre Jack Guy Lafontant démissionne à la suite des violences urbaines
Colombie: premier procès de chefs de la guérilla des Farc devant le tribunal spécial
Russie: Macron félicite Poutine pour un «parfait déroulement» du Mondial-2018
Mondial 2018: Luka Modric élu meilleur joueur du tournoi
Coupe du monde: Roch Marc Christian Kaboré a appelé l'ambassadeur de France au Burkina pour féliciter le peuple et les joueurs français.  

SOCIETE

Le constat est amer en cette campagne humide 2016-2017 dans la Région du Sahel et de la Boucle du Mouhoun du Burkina Faso. Des oiseaux granivores ont dévasté plusieurs champs de riz, de sorgho et de mil.  C’est ce qui ressort du compte rendu du Conseil des ministres en sa séance du 2 août 2017. 

Selon le ministère de l’Agriculture et des Aménagements hydrauliques, 10 136 hectares ont été prospectés dont une superficie de 2 863 ha de dortoirs d’oiseaux identifiée et 2160 ha traités. Il ressort que 20 163 ménages ont été touchés dans 91 villages de la province du Soum (Région du Sahel)  et 1 786 ménages dans la Boucle du Mouhoun. Les taux des pertes sont estimés entre 40 et 80% en fonction des localités. 

Les provinces concernées par ces attaques sont celles du Séno, du Soum et de l’Oudalan dans la Région du Sahel, les plaines rizicoles de Niassan et de Dî dans la Région de la Boucle du Mouhoun. 

Le Conseil a donc instruit les ministres en charge du dossier de prendre les mesures nécessaires pour renforcer le dispositif de surveillance et de riposte contre ces oiseaux. 

Par ailleurs, le ministère a fait cas de la recrudescence de chenilles légionnaires sur les cultures au Burkina Faso. En effet, depuis le 14 juin 2017, une présence de chenilles légionnaires a été formellement signalée dans toutes les régions du Burkina Faso, notamment avec des attaques très sévères sur les jeunes pousses de maïs et de sorgho. La région du Sud-Ouest est la plus touchée avec plus de 13 339 ha infestés.

Aussi, au 10 juillet 2017, ce sont plus de 15 703 ha qui ont été déclarés infestés et plus de 11 454 ha traités avec succès, soit environ 73%, grâce aux différentes mesures prises par le gouvernement. 

Afin de remédier à cet envahissement, le gouvernement  a instruit les ministres concernés de prendre les mesures nécessaires afin de renforcer le dispositif de surveillance et de riposte.

Des mots pour le dire...

Sondage

Dans une interview accordée à des chaines de télévision le 24 juin 2018, le président Roch Marc Christian Kaboré promet de mettre fin à l’incivisme et à la défiance de l’Etat, en appliquant la loi dans toute sa fermeté. En a-t-il les moyens?

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé