Aujourd'hui,
URGENT
Niger: enlèvement d’un prêtre italien au sud-ouest de Niamey
Afrique du Sud: la justice autorise la consommation de cannabis à titre personnel pour les adultes (RFI)
Diplomatie: le président du Faso a été élevé à la grande dignité de Companion of the Order of the Star of Ghana
Burkina: 118 personnes tuées (de 2015 au 15 septembre 2018) au cours des attaques terroristes perpétrées sur le territoire
Burkina: l'armée pilonne des bases terroristes à Pama et à Gayeri (Etat-major)
Evènement: : les présidents Akufo Addo du Ghana et Issoufou du Niger attendus au Rebranding Africa Forum de Ouagadougou.   
Terrorisme:: 8 personnes tuées dans la nuit du 14 au 15 septembre 2018 dans une double attaque dans la Région de l'Est. 
France: Emmanuel Macron reconnaît le rôle de l'Etat dans la mort de Maurice Audin
Ghana: Kofi Annan repose désormais au cimetière militaire d’Accra
Karangasso-Vigué: trois morts et une dizaine de blessés après des affrontements entre Dozo et Koglweogo (RTB)

SOCIETE

Trois personnes ont été tuées le jeudi 27 juillet 2017 aux environs de 21 heures par des individus armés non encore identifiés. Selon l’Agence d’information du Burkina (AIB), le drame serait intervenu dans la localité de Tatio, située à une trentaine de km de Djibo.

Citant des sources concordantes, l’AIB a indiqué qu’il s’agirait d’un conseiller municipal et deux membres de sa famille. Le triple assassinat aurait été commis par des individus non identifiés se déplaçant à moto. Ils auraient également emporté du bétail selon la même source.

En rappel, cinq personnes avaient été tuées dans la nuit du lundi 24 au mardi 25 juillet 2017 dans les localités de Ndidja, Neyba et Sibé, dans la province du Soum, Région du Sahel par des personnes armées non encore identifiées. Selon des sources sécuritaires citées par les médias locaux, cela serait probablement un règlement de compte entre des présumés terroristes.