Aujourd'hui,
URGENT
Zimbabwe : Robert Mugabe destitué de la présidence de son parti, la Zanu-PF.
Nécro : décès ce 18 novembre à Abidjan de Youssouf Ouédraogo, ancien Premier ministre et ancien ministre des Affaires étrangères.
Filo 2017: la 14e édition placée sous le thème "livre et lecture dans le cadre familial"(23 au 26 novembre)
Zimbabwe: Le président Robert Mugabe a fait sa première apparition publique depuis le coup de force de l'armée
Burkina Faso: Blaise Compaoré sort de son silence et dément tout lien avec les terroristes basés au Sahel 
Soum: au moins 6 morts dans une nouvelle attaque ce vendredi 17 novembre
Filo 2017: rapprocher le livre du cadre familial
Léo: une personne tuée, 8 millions de FCFA et du matériel militaire emportés dans un braquage (AIB)  
UACO 2017: Les échanges porteront sur les médias sociaux et la formation des opinions en Afrique ( du 16 au 18 novembre)  
Zimbabwe: Morgan Tsvangirai, le chef de l’opposition politique appelle le président Mugabe à rendre le tablier

SOCIETE

Cinq personnes auraient été tuées dans la nuit du lundi 24 au mardi 25 juillet 2017 dans les localités de Ndidja, Neyba et Sibé, dans la province du Soum, Région du Sahel. Selon nos confrères de Burkina 24, citant des sources sécuritaires, il ne s’agirait pas d’une attaque terroriste mais plutôt « d’une bagarre interne » entre terroristes pour le contrôle du pouvoir. 

Une source locale qui s’est confiée au site lefaso.net, a pour sa part précisé que deux des cinq personnes auraient été tuées par un groupe d’individus motorisés arrivés aux environs de 4 heures du matin dans une des localités. Pour ce dernier, les trois autres corps non identifiés ont été retrouvés plus tard dans la brousse. Les assaillants auraient fait 2 morts à Ndidja, 2 morts à Sibé et un à Neyba selon la même source.