Aujourd'hui,
URGENT
Niger: enlèvement d’un prêtre italien au sud-ouest de Niamey
Afrique du Sud: la justice autorise la consommation de cannabis à titre personnel pour les adultes (RFI)
Diplomatie: le président du Faso a été élevé à la grande dignité de Companion of the Order of the Star of Ghana
Burkina: 118 personnes tuées (de 2015 au 15 septembre 2018) au cours des attaques terroristes perpétrées sur le territoire
Burkina: l'armée pilonne des bases terroristes à Pama et à Gayeri (Etat-major)
Evènement: : les présidents Akufo Addo du Ghana et Issoufou du Niger attendus au Rebranding Africa Forum de Ouagadougou.   
Terrorisme:: 8 personnes tuées dans la nuit du 14 au 15 septembre 2018 dans une double attaque dans la Région de l'Est. 
France: Emmanuel Macron reconnaît le rôle de l'Etat dans la mort de Maurice Audin
Ghana: Kofi Annan repose désormais au cimetière militaire d’Accra
Karangasso-Vigué: trois morts et une dizaine de blessés après des affrontements entre Dozo et Koglweogo (RTB)

SOCIETE

Cinq personnes auraient été tuées dans la nuit du lundi 24 au mardi 25 juillet 2017 dans les localités de Ndidja, Neyba et Sibé, dans la province du Soum, Région du Sahel. Selon nos confrères de Burkina 24, citant des sources sécuritaires, il ne s’agirait pas d’une attaque terroriste mais plutôt « d’une bagarre interne » entre terroristes pour le contrôle du pouvoir. 

Une source locale qui s’est confiée au site lefaso.net, a pour sa part précisé que deux des cinq personnes auraient été tuées par un groupe d’individus motorisés arrivés aux environs de 4 heures du matin dans une des localités. Pour ce dernier, les trois autres corps non identifiés ont été retrouvés plus tard dans la brousse. Les assaillants auraient fait 2 morts à Ndidja, 2 morts à Sibé et un à Neyba selon la même source.