Aujourd'hui,
URGENT
Coopération: le 7ème Traité d’amitié et de coopération (TAC) Burkina Faso – Côte d’Ivoire se tiendra à Yamoussoukro du 23 au 27 juillet 2018
Android: l'Union européenne condamne Google à une amende record de 4,34 milliards d'euros (RFI)
Soum: le chef de Hocoulourou et un paysan tués par « des individus armés non identifiés» (ministère de la sécurité)
Burkina: l’armée démantèle plusieurs bases terroristes sur la bande transfrontalière nord et interpelle 60 suspects
Burkina: la douane et la DGTTM, sont respectivement 2e et 3e parmi les services les plus corrompus (Ren-Lac)
Burkina: la police municipale, service public le  plus corrompu en 2017 (Rapport Ren-lac)
Mali: 1 mort et 6 blessés dans l'accident d'un véhicule du Bataillon Gondaal 3 
Afrique: l'Erythrée rouvre son ambassade à Addis-Abeba après 20 ans de conflit (RFI)
Burkina: l’Union européenne offre plus de 4 milliards de FCFA pour la modernisation de l’enseignement franco-arabe (AIB)
Haïti: le Premier ministre Jack Guy Lafontant démissionne à la suite des violences urbaines

Ph: Raïssa Compaoré

SOCIETE

Après une poche de sécheresse de près de deux semaines, la ville de Gorom-Gorom, chef-lieu de la province de l’Oudalan et les villages environnants ont enregistré une forte pluie de cinq heures dans la matinée du samedi 22 juillet 2017, provoquant des dégâts. Selon un premier bilan officiel, on note deux décès, 80 ménages touchés et cent-neuf animaux emportés.


Selon les services de l’action sociale, le bilan des dégâts causés par l’abondante pluie qui s’est abattue sur la province de l’Oudalan dans la matinée du samedi 22 juillet dernier, est de deux pertes en vies humaines, quatre-vingts ménages touchés, cent-neuf têtes de bétail emportées.

Débutée à six heures du matin, la pluie aux environs de onze heures, s’est transformée en un cauchemar pour les populations installées dans les zones à risque d’inondation dans la ville de Gorom-Gorom et de certains villages.

A en croire les services de l’Agriculture et de l’Aménagement hydraulique de l’Oudalan,  76 millimètres de quantité de pluie à Gorom-Gorom et de 101 millimètres à Bosseye Dogabé, village situé à 12 km, ont été enregistrées.

Selon des témoignages,  les eaux dans leur ruissellement ont emporté deux hommes. Le premier, à Gorom-Gorom, tentant de traverser pour aller chercher sa vache, et le second dans le village de N’Guidoye, voulant sauver son bétail que les eaux entrainaient.

On dénombre 65 maisons d’habitation dans la ville de Gorom-Gorom et 15 autres à Kollel dans la commune d’Oursi qui se sont écroulées sous la furie des eaux.

Les autorités politiques et administratives avec à leur tête le gouverneur de la région du Sahel le colonel-major Peguy Hyacinthe Yoda ont été sur le terrain pour constater l’ampleur des dégâts et exprimer leur compassion aux sinistrés.

Source: AIB


La réaction du gouvernement

Des mots pour le dire...

Sondage

Dans une interview accordée à des chaines de télévision le 24 juin 2018, le président Roch Marc Christian Kaboré promet de mettre fin à l’incivisme et à la défiance de l’Etat, en appliquant la loi dans toute sa fermeté. En a-t-il les moyens?

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé