Aujourd'hui,
URGENT
Côte d'Ivoire: Guillaume Soro lance un «comité politique» après sa démission de l'Assemblée nationale
Etats-Unis: Donald Trump décrète l'«urgence nationale» pour construire son mur
Burkina: environ 55 milliards de FCFA à mobiliser pour la mise en oeuvre du plan d’urgence 2019
Djibo: 2 militaires tués et 6 autres blessés dans l’explosion d’un corps piégé
Burkina: l'Assemblée nationale va financer la construction du siège du CFOP (Alassane Bala Sakandé)
Aéronautique: Airbus annonce la fin de la production de son géant des airs, l'A380
Football: Salitas FC et l'Etoile sportive du Sahel font un nul (0-0) à l'issue de la 2e journée de la Coupe de la Confédération 
Kenya: un léopard noir d'Afrique a été pris en photo, une première depuis un siècle
Burkina: le Premier ministre Christophe Dabiré va présenter sa déclaration de politique générale le lundi 18 février devant les députés
CAN U20: le Sénégal vainqueur de l'Afrique du sud (1 à 0) jouera la finale contre le Mali qui a éliminé le Nigéria

SOCIETE

La Loterie nationale burkinabè célèbre en cette année 2017, son 50e anniversaire. Pour marquer le coup, elle a initié une série d’activités, dont le sport. Le jeudi 6 juillet 2017, ces activités sportives ont été lancées à travers un cross populaire. C’est une distance d’environ trois kilomètres qui a été parcourue par les participants, bien avant de s’adonner à quelques exercices d’aérobic. 


A l’occasion du cinquantenaire de la nationale des jeux, la direction générale a décidé de mettre les petits plats dans les grands. De nombreuses activités de divers ordres seront au menu de ce jubilé d’or. Parmi celles-ci, le sport sera bien présent. Et pour marquer le coup, le ton a été donné à travers un cross populaire. Ce rendez-vous sportif d’un après-midi a connu la participation des forces de défense et de sécurité, des présidents de fédérations sportives et surtout celle effective des agents de la Lonab, fortement mobilisés aux côtés de leur premier responsable, Touwindé SimonTarnagda. Sans oublier la présence de Taïrou Bangré, ministre des Sports.

 

Pour Robert Tondé, président du conseil d’administration de la Lonab, l’ensemble de ces manifestations entrant dans le cadre de la commémoration du 50e anniversaire de l’institution vise par-dessus tout «à marquer un arrêt, de jeter un regard rétrospectif et envisager avec sérénité l’avenir.»

Et au regard des vertus qu’il revêt, le sport, en tant que « facteur de cohésion et d’épanouissement, se devait d’y figurer », fait savoir M. Tondé. A travers cette initiative, la Lonab entend permettre aux amoureux du sport de rivaliser de talent. Ainsi, en plus du cross populaire, il est prévu des compétitions dans d’autres disciplines telles que le football, le handball, le volleyball, le cyclisme et la pétanque.

Ce lancement des activités sportives constitue également le lancement officiel des activités entrant dans le cadre de ce 50e anniversaire de Loterie nationale. «Nous avons tenu à mettre le sport en avant, pour nous ragaillardir afin d’affronter les différentes cérémonies à venir», confie le patron de la Lonab. Après avoir effectué quelques foulées, c’est un sentiment de satisfaction animait l’ensemble de ces "athlètes", même si la fatigue se lisait sur quelques visages.

«Souvent, avec nos activités, nous n’avons pas le temps de nous arrêter. Aujourd’hui, on nous donne l’occasion de faire ce mini cross, chose qui entre en droite ligne avec notre politique au ministère, qui est de faire la promotion de la pratique sportive», a fait remarquer le ministre des Sports, Taïrou Bangré.

En somme, il a régné un esprit bon enfant durant cette activité sportive au cours de laquelle les participants ont sillonné quelques artères du centre-ville de Ouagadougou. Partis de la Place de la Nation, ces coureurs y sont revenus pour une séance de quelques exercices physiques, après être passés devant la cathédrale, le collège St-Exupéry, l’Etat-Major et le siège de la Sonabel.    

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé