Aujourd'hui,
URGENT
Sud-ouest: 72 cas de grossesse enregistrés en 2017 dans les écoles primaires et 328 au post primaire
RDC: la nouvelle épidémie Ebola fait 200 morts
Burkina: le pays a reçu  654,373 milliards de FCFA d’aide publique en 2017 (rapport)
Etats-Unis: au moins douze morts dans une fusillade en Californie
Musique: le Rwandais Buravan, est le lauréat du Prix Découvertes RFI 2018
Burkina: augmentation de 75 FCFA du prix du carburant à partir du vendredi 9 novembre 2018 (conseil des ministres).
Pakistan: la chrétienne Asia Bibi poursuivie pour blasphème et acquittée il y a une semaine a été libérée (Officiel)
Ouagadougou:  l'échangeur du nord ouvert à la circulation le 15 novembre 2018
Burkina: près 700 000 femmes ont bénéficié de la gratuité de l’accouchement (président du Faso)
Cameroun:  Paul Biya  a prêté serment pour son 7e mandat

SOCIETE

« Le 3 décembre 2016 autour de 3 h du matin, un gendarme de garde à la Brigade territoriale de Gendarmerie de koudougou a ouvert le feu sur un individu suspect non encore identifié, qui a tenté à trois reprises de s’introduire dans la Brigade.

En effet, malgré les sommations effectuées par le gendarme, l’individu très déterminé, tout de blanc vêtu et enturbanné, a ignoré les injonctions faites et a foncé sur les gendarmes de garde en psalmodiant des sourates. Un gendarme a finalement ouvert le feu sur le suspect qui est décédé suite de ses blessures.

 

Une enquête est ouverte sous la direction du parquet de Koudougou, pour connaître le profil exact de l’individu et ses réelles intentions. »

La Direction de la Communication et des Relations publiques de la Gendarmerie Nationale