Aujourd'hui,
URGENT
Coopération: la Chancelière allemande Angela Merkel, effectue les 1er et 2 mai 2019 une visite d’amitié et de travail à Ouagadougou
Sri Lanka: l'État islamique (EI) a revendiqué, les attentats qui ont fait plus de 320 victimes le dimanche de Pâques
Soudan: le président égyptien, al-Sissi plaide pour un nouveau délai accordé aux militaires
Algérie: Issad Rebrab, l’homme le plus riche d'Algérie, derrière les barreaux (RFI)
Mali: Boubou Cissé nommé Premier ministre
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu
Burkina: le gouvernement dément la prétendue labellisation du Faso Dan Fani par une firme chinoise et annonce sa labellisation future
Irak: 900 présumés terroristes rapatriés de Syrie pour être jugés
France:  la cathédrale Notre-Dame de Paris ravagée par les flammes, l'édifice et les œuvres sauvées 
Burkina: l'ancien ministre de la Culture, Tahirou Barry accepte d'être le candidat du MCR à la présidentielle de 2020

SOCIETE

Le processus de désignation du nouveau président de la Commission de l’Union africaine (UA) connaitra son épilogue lors du prochain sommet des chefs d’Etats et de gouvernement en fin janvier 2017 à Addis-Abeba en Ethiopie. En prélude à cette rencontre, les Etats membres de la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) ont convenu d’investir le professeur Abdoulaye Bathily comme leur candidat pour briguer la présidence de la Commission de l’UA.

 

En vue de permettre à l’opinion nationale et internationale de mieux connaitre le candidat ainsi que son programme d’actions une fois à la tête de l’institution, la Fédération panafricaine des associations et clubs de l’UA (Fepac/UA) a au cours d’une conférence de presse ce 2 décembre 2016 à Ouagadougou, annoncé son soutien au Pr. Bathily et susciter par la même occasion la candidature de Minata Samaté pour la présidence du département des affaires politiques de l’UA.

Pour Fulgence Kaboré, principal animateur de cette conférence de presse, contrairement aux autres candidats, « le Pr Bathily a un programme alléchant qui intègre les préoccupations socio-économiques réelles des Etats africains ». En effet, de son par son slogan « Notre continent, ma plateforme », M. Bathily entend donner « donner un nouveau souffle au panafricanisme et à la renaissance africaine ». En outre, le Pr. Bathily entend faire de la lutte contre le terrorisme, son cheval de bataille.

Par la même occasion, la coalition marque son soutien à Minata Samaté pour la présidence du département des affaires politiques de l’UA. Une fois élue à ce poste, Mme Samaté entend « contribuer à la défense des intérêts non seulement de la sous-région Ouest-africaine mais également du Burkina Faso ». Par ce soutien, la Fepac/UA espère des deux candidats, qu’une fois aux affaires, ceux-ci impliquent réellement la société civile africaine et de la diaspora dans la conception et la mise en œuvre des stratégies de développement du continent.

La coalition attend donc que ses candidats traduisent dans les faits, son concept de l’UA des peuples et fassent des associations et clubs nationaux de l’UA, les bras ouvriers de l’UA. Fulgence Kaboré et ses camarades invitent par ailleurs les chefs d’Etats et de gouvernements des Etats membres de la Cedeao et de l’UA à porter leur soutien multiforme et surtout leur suffrage au Pr. Bathily et à Minata Samaté.

Abel Azonhandé

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé