Aujourd'hui,
URGENT
RDC: la nouvelle épidémie Ebola fait 200 morts
Burkina: le pays a reçu  654,373 milliards de FCFA d’aide publique en 2017 (rapport)
Etats-Unis: au moins douze morts dans une fusillade en Californie
Musique: le Rwandais Buravan, est le lauréat du Prix Découvertes RFI 2018
Burkina: augmentation de 75 FCFA du prix du carburant à partir du vendredi 9 novembre 2018 (conseil des ministres).
Pakistan: la chrétienne Asia Bibi poursuivie pour blasphème et acquittée il y a une semaine a été libérée (Officiel)
Ouagadougou:  l'échangeur du nord ouvert à la circulation le 15 novembre 2018
Burkina: près 700 000 femmes ont bénéficié de la gratuité de l’accouchement (président du Faso)
Cameroun:  Paul Biya  a prêté serment pour son 7e mandat
Ouagadougou: un accident fait 3 morts et 7 blessés graves (Lefaso.net)

SOCIETE

A l’occasion de la cérémonie d’inauguration des infrastructures marquant la commémoration du 56èmeanniversaire de la souveraineté du Burkina Faso, et conformément à son slogan « les lots aux heureux gagnants, les bénéfices à la Nation entière », la Loterie nationale burkinabè (Lonab), ne voudrait être en marge de cette importante célébration. La nationale des jeux de hasard a donc décidé de réaliser des infrastructures à Kaya, chef-lieu de la région du Centre nord, au nombre desquelles la Maison de la Femme, le Village artisanal et l’Auberge de l’Appelé, pour répondre à son slogan. La cérémonie inaugurale de ces infrastructures a eu lieu  vendredi 2 décembre 2016 à Kaya en présence du directeur général de la Lonab, Lucien Carama, et du président du comité d’organisation desdites festivités, Simon Compaoré, par ailleurs parrain de la cérémonie.

 

Ces joyaux offerts par la Lonab sont de quatre types. Il y a la Maison de la Femme qui a été construite sur deux sites à hauteur de 500 millions de nos francs, selon le premier patron de la Lonab, Lucien Carama. La Lonab a réhabilité l’ancien bâtiment et construit un magasin de stockage, une infirmerie, un local d’hébergement et un mur de clôture. A cela s’ajoutent une salle de conférence, un local pour gardien, un mur de clôture et une cantine réalisés sur un second site. Pour la ministre en charge de la Femme, Laure/Zongo Hien, représentante de l’épouse du chef de l’Etat, ce joyaux apportera un plus à l’autonomisation des femmes en général et à celles de la ville de Kaya en particulier. Pour ce faire, elle a exhorté les Partenaires techniques et financiers à construire des Maisons de la Femme dans toutes les communes du Burkina Faso et à les rendre fonctionnelles.

 

S’agissant du Village artisanal, composé de boutiques de vente, d’un forage avec un château d’eau, le montant est estimé à 880 millions F CFA, à en croire M. Carama. Pour lui, c’est une manière d’encourager l’artisanat qui est une branche très importante dans l’économie du Burkina Faso. «Ces artisans n’avaient pas de cadre bien organisé alors qu’actuellement, c’est le e-commerce qui marche donc, ces infrastructures permettrons aux artisans de Kaya de fabriquer des produits labélisés qui pourront être exposés sur la toile», a-t-il justifié.

village-artisanal

Pour sa part, le ministre en charge du Commerce, Stéphane Sanou, a expliqué aux artisans que les objectifs de cette infrastructure sont: produire des biens de qualité labélisés, promouvoir les produits de qualité à travers les systèmes de commercialisation mis en place, et renforcer continuellement les capacités techniques des artisans.

Quant à l’Auberge de l’Appelé, d’une valeur de 390 millions de F CFA, elle est équipée en mobilier de bureau et de dortoirs pouvant accueillir 240 personnes. Elle se compose de deux bâtiments pour hébergement, un bâtiment comprenant une salle de conférence de 125 places, de trois bureaux et d’un forage à pompe manuelle. «Cette infrastructure n’est pas concentrée sur les objectifs du Service national de développement (SND) mais, plus tôt, elle est à vocation nationale», a précisé le directeur général du SND, le colonel Amado Dabré.

auberge-de-lappele

Aux dire du directeur général de la Lonab, le financement de cette infrastructure a été réalisé suite à un projet soumis par le SND. Après étude, la Lonab a jugé ce projet très bénéfique pour tout le Burkina Faso. «C’est une infrastructure qui servira à augmenter la capacité d’accueil des festivités du 11-Décembre et la grande partie des défilants habiteront dans cette auberge. Au-delà du 11 décembre, étant donné que Kaya est un centre, les jeunes qui viendront des autres provinces pour les concours, pourront habiter ici. Donc, on s’est dit qu’à travers les infrastructures, on peut mettre notre bénéfice à la disposition de la nation entière».

Carama a aussi indiqué que la construction de l’agence Lonab de Kaya est en cours et qu’elle est érigée sur un bâtiment R+1 extensible à R+3 avec un logement pour le chef d’agence et un système d’énergie solaire.

Toutes ces infrastructures entièrement financées par la Lonab ont une valeur cumulée d’environ trois milliards de FCFA. Aux bénéficiaires de ces infrastructures, M. Carama demande d’en faire un bon usage et d’en prendre soin. La Lonab, quant à elle, ne cessera d’apporter sa contribution à la commémoration des festivités du 11 décembre du Burkina Faso, promet-il.

Ylkohanno Somé