Aujourd'hui,
URGENT
Football: Salitas FC logé dans le groupe B de la Coupe de Confédération avec Etoile du sahel, CS Sfaxien et Enugu Rangers   
Burkina: Christophe Joseph Marie Dabiré nommé Premier ministre en remplacement de Paul Kaba Thiéba
Burkina: dans une déclaration, les évêques invitent les fidèles à prier pour la paix durant tout le mois de février 2019
RDC: la Cour constitutionnelle confirme la victoire de Tshisekedi, Fayulu se proclame président
Mali: huit Casques bleus ont été tués dans l'attaque terroriste d'un camp de la mission de l'ONU dans le nord-est du pays
Football: Salitas FC se qualifie pour la phase de poule de la Coupe de la confédération Caf en battant Al Nasr (3-1)
Orodora: 5 morts dans un affrontement entre la police et des jeunes 
Burkina: dans l'attente de la nomination d'un Premier ministre, le président charge l'équipe sortante d'expédier les affaires courantes
USA: le prochain sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un prévu fin février, le lieu pas encore précisé (Maison Blanche)
France: Alexandre Benalla a été mis en examen pour «usage public et sans droit d'un document justificatif d'une qualité professionnelle»

SOCIETE

A quelques jours de l’ouverture de la conférence des partenaires du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES), prévue à Paris les 7 et 8 décembre prochains, le Premier Ministre Paul Kaba Thiéba, entouré d’une importante délégation gouvernementale présente dans la capitale française, ont fait le point, ce soir, de l’état d’avancement des préparatifs de cette importante rencontre.

 

Il ressort à ce jour, que près de 700 personnes sont attendues pour les travaux, qui se tiendront sur deux jours. La première journée est dédiée aux acteurs publics et institutionnels, tandis que la seconde, celle du 8 décembre, mettra au centre des discussions les acteurs et investisseurs privés.

Paul Kaba Thiéba a exprimé aux ministres présents, tout l’enjeu que constitue la bonne tenue de cette conférence, mais surtout, le respect des timings des travaux. Il a insisté sur la nécessité d’opérer un tri au niveau des participants, afin que chacun d’eux soit renseigné de façon efficace sur l’agenda qui le concerne. En effet, l’engouement des inscriptions à la conférence dépasse les attentes, tant au niveau des participants publics, institutionnels, bilatéraux, multilatéraux que privés.

Plusieurs pays partenaires du Burkina Faso dont la France, les Etats-Unis, le Canada, le Luxembourg, Taiwan, l’Italie…sont signalés, tandis que des institutions bancaires comme la Banque mondiale, le PNUD, la Banque Africaine de développement, la Banque Islamique de développement…prendront part aux travaux de Paris. Sur le plan institutionnel, la Secrétaire générale de la Francophonie, Michaëlle Jean, viendra apporter le soutien de l’OIF au gouvernement du Burkina Faso, à la cérémonie d’ouverture.

Le PNDES, nouveau référentiel élaboré par le gouvernement burkinabè, vise à permettre au pays de relancer son économie et promouvoir une gouvernance vertueuse sur tous les plans, pour la période 2016-2020. Il se chiffre à plus de 15 000 milliards FCFA, soit près de 23 milliards d’euros.

Avec l’appui de la Banque mondiale, la conférence de Paris qui se tiendra au Centre Étoile Saint-Honoré (21-25, rue Balzac – 75008 Paris), vise à mobiliser le besoin de financement qui se chiffre à plus de 5 000 milliards FCFA (plus de 7 milliards et demi d’euros), par le biais de l’épargne nationale et régionale, de la contribution des Burkinabè de l’extérieur, et des partenaires techniques et financiers, mais aussi par le mécanisme du partenariat public-privé.

Dès la matinée du 7 décembre, des conventions seront signées entre le Burkina Faso et le Grand-Duché de Luxembourg, la France, et Union européenne.

A. BAMBARA, AmbabfParis

www.ambaurkina-fr.org

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

www.facebook.com/ambabfparis

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé