Aujourd'hui,
URGENT
Banfora: 5 personnes -dont trois 3 de la même famille- tuées par la foudre à Tengrela, le dimanche 23 septembre 2018 (AIB). 
Burkina: Yacouba Sawadogo, 78 ans, a reçu lundi 24 septembre le prix Right Livelihood, également appelé prix nobel alternatif(Oméga Fm)
Burkina: chaque député va contribuer à hauteur d'un million de F CFA pour lutter contre le terrorisme
Soum: trois gendarmes tués dans une embuscade dans la zone de la mine d'or d'Inata
Soum: trois personnes dont le fils du responsable de la mine d'or d'Inata enlevées par des hommes armés non identifiés
Burkina: le Laboratoire énergies renouvelables et efficacité énergétique, a mis au point, du charbon à base de tourteaux d’anacarde (AIB)
Bénin: le gouvernement recule sur la hausse du prix d'internet
Cinéma: l’acteur ivoirien Ahmed Souané (Docteur Boris) est décédé ce jeudi 20 septembre
RDC: L’Onu inquiète face à l’augmentation des violations des droits de l’homme
Burkina: le gouvernement crée une Brigade spéciale des investigations anti terroristes et de lutte contre la criminalité organisée (BSLAT)

SOCIETE

Après plusieurs rencontres de concertation, les jeunes de la ville de Boulsa et des personnes ressources de la localité ont décidé de manifester ce 5 décembre 2016 pour obtenir de l’Etat de meilleures conditions  de vie dans leur localité, rapporte l’Agence d’information du Burkina (AIB).

 

Après avoir parcouru la ville de Boulsa, les manifestants, en majorité des commerçants, se sont retrouvés devant le Haut-commissariat du Namentenga. Ils ont expliqué au secrétaire général de la province, Toussaint Médah, leur souhait de voir  la route Boulsa-Kaya (85 km) bitumée, la construction d’un palais de justice et l’ouverture d’une banque commerciale dans leur localité.

Par ailleurs, les manifestants exigent aussi d’être informés sur la gestion des 300 millions de FCFA que le gouvernement  aurait promis à la province du Namentenga dans le cadre des activités de la fête national  qui aura lieu le 11 Décembre.

Pour montrer leur mécontentement, les manifestants ont exigé des ressortissants de la province du Namentenga à ce qu’ils ne participent pas aux festivités du 11-Décembre. Ils projetteraient même le blocage de certaines routes pour les empêcher de s’y rendre et s’en prendront a ceux qui ne tiendront pas compte de leur mot d’ordre et se rendront à la célébration.

Diane Zerbo (stagiaire)