Aujourd'hui,
URGENT
Coopération: la Chancelière allemande Angela Merkel, effectue les 1er et 2 mai 2019 une visite d’amitié et de travail à Ouagadougou
Sri Lanka: l'État islamique (EI) a revendiqué, les attentats qui ont fait plus de 320 victimes le dimanche de Pâques
Soudan: le président égyptien, al-Sissi plaide pour un nouveau délai accordé aux militaires
Algérie: Issad Rebrab, l’homme le plus riche d'Algérie, derrière les barreaux (RFI)
Mali: Boubou Cissé nommé Premier ministre
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu
Burkina: le gouvernement dément la prétendue labellisation du Faso Dan Fani par une firme chinoise et annonce sa labellisation future
Irak: 900 présumés terroristes rapatriés de Syrie pour être jugés
France:  la cathédrale Notre-Dame de Paris ravagée par les flammes, l'édifice et les œuvres sauvées 
Burkina: l'ancien ministre de la Culture, Tahirou Barry accepte d'être le candidat du MCR à la présidentielle de 2020

SOCIETE

La Fédération des églises et missions évangéliques (FEME) organise ses premières journées nationales. En attendant l’apothéose qui aura lieu à Ouagadougou le 10 juin prochain, à Bobo Dioulasso, le clou des activités a consisté en une marche pour la paix, dans la matinée du samedi 3 juin 2017.


Outre les prières dans les différentes églises (prières pour la paix), la FEME ouest a également organisé une conférence publique à la maison de la culture Mgr Anselme Titiaman Sanon, le 28 mai. Celle-ci avait pour thème, « Soyez enracinés en  Christ pour le salut, la paix et la sécurité du Burkina».

Mais, c’est la marche du samedi dernier qui a été l’activité phare de ces premières journées de la FEME, en ce qui concerne la section de l’ouest. Une marche qui est partie du théâtre de l’amitié à la place Tiéfo Amoro. Et à laquelle plusieurs centaines de fidèles chrétiens ont prix part.

Entre prières et adorations, les participants ont également été gratifiés d’une animation d’une fanfare venue de Ouagadougou.

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé