Aujourd'hui,
URGENT
Cinéma: l’acteur ivoirien Ahmed Souané (Docteur Boris) est décédé ce jeudi 20 septembre
RDC: L’Onu inquiète face à l’augmentation des violations des droits de l’homme
Burkina: le gouvernement crée une Brigade spéciale des investigations anti terroristes et de lutte contre la criminalité organisée (BSLAT)
Pakistan: l'ancien Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif remis en liberté (RFI)
Burkina: le CDP dément toute implication dans les différentes attaques terroristes perpétrées sur le territoire national(parti)
Ouagadougou: la 12e  édition du Forum national de la recherche scientifique et des Innovations technologique se tiendra  du 20 au 25 octobre
Loroum: des individus non identifiés ont abattu dans la nuit de mardi à mercredi, un homme dans le village de Lossa, commune de Banh
Niger: enlèvement d’un prêtre italien au sud-ouest de Niamey
Afrique du Sud: la justice autorise la consommation de cannabis à titre personnel pour les adultes (RFI)
Diplomatie: le président du Faso a été élevé à la grande dignité de Companion of the Order of the Star of Ghana

SOCIETE

Vingt-sept personnes comparaissent depuis ce mardi au Tribunal de grande instance de Fada N’Gourma, en lien avec les incendies d’infrastructures forestières, intervenus en avril dernier à Nadiagou, à la suite de la mort d’un présumé braconnier, selon l’Agence d’information du Burkina (AIB).


Ces 27 personnes sont notamment accusées de faits de rébellion et de destruction de biens. Elles font partie d’un groupe de 44 personnes interpellées le 18 avril dernier car soupçonnées d’avoir pris part à une manifestation ayant abouti à l’incendie du campement de Pama Sud et du service environnemental de Nadiagou. Les émeutes avaient éclaté à la suite de la mort d’un présumé braconnier pendant des échanges de tirs avec les agents des Eaux et Forêt.

L’accrochage avait eu lieu au petit matin du lundi 17 avril 2017. « Les braconniers sont tombés dans une embuscade et ont ouvert le feu sur les agents qui ont immédiatement riposté. Malheureusement un des braconniers a été atteint mortellement », expliquait une source sécuritaire à l’AIB.

Les braconniers avaient abattu  trois cobs de Buffon (de la famille des antilopes, ndlr)», précisait pour sa part le concessionnaire du campement Pama sud.