Aujourd'hui,
URGENT
G5 Sahel: 414 millions d'euros  annoncés pour la force conjointe du G 5 Sahel à l'issue de la conférence de haut niveau
Burkina: le directeur provincial de la police nationale du Ziro suspendu et placé sous mandat de dépôt pour affaires de mœurs (Police)
Burkina: 15 380 kg de cannabis saisis entre novembre 2017 et février 2018 (Douanes).
Culture: Ouagadougou va abriter du 27 février au 1er mars 2018 la première édition du Festival panafricain de la Série"Séries Séries" 
Israël: 750 migrants africains menacés d'expulsion en grève de la faim (RFI)
Football: Le RCK éliminé de la ligue africaine des champions après sa défaite 2 à 0 à Libreville
Football: L’EFO éliminé de la Coupe de la Confédération après sa défaite 1 à 0 contre l’Olympic Star FC du Burundi
Burkina: le journaliste Mahamadi Tiegna nommé directeur général des Editions Sidwaya (Conseil des ministres)
Burkina: Le journaliste Pascal Yemboini Thiombiano nommé  directeur général de la radiodiffusion télévision du Burkina
Mali: deux soldats français tués et un blessé dans l'explosion d'une mine artisanale (RFI)

SOCIETE

Les agents des péages vont en grève de sept jours allant du 8 juin 2017 au 15 juin. Ils expliquent les raisons dans le préavis ci-dessous.


 « Excellence Monsieur le Président du Faso,

Par lettre N° 00498/MINEFID/SG/DGTCP/RG du 28 février 2017, Madame le ministre de l’économie des finances et du développement invitait notre syndicat à prendre part à une séance de travail d'une commission chargée de la réflexion sur les perspectives de gestion du péage.

Nous avons pris part aux travaux de ladite commission qui se sont déroulés du 03 au 16 Mars 2017. Dans son rapport final le comité a proposé que la gestion du péage soit confiée à une entité de l’Etat burkinabé ayant un statut d’établissement public. Le 04 Avril 2017, après la fin des travaux, nous  avons adressé une correspondance à Madame le ministre pour lui dire que nous attendions la décision du gouvernement dans un délai raisonnable. Jusqu’à ce jour, aucune suite n’a été donnée, ni au rapport du comité, ni à notre correspondance.

Excellence Monsieur le Président du Faso, la coordination des comités CGT-B des péages, depuis sa création, a régulièrement exposé aux autorités sa préoccupation principale qui est la régularisation du statut des agents du péage, recrutés et gérés jusque-là par la direction générale du Trésor. Les plates-formes de toutes les actions que nous avons menées (grève, sit-in) ont placé au centre cette question de notre statut. Du reste, le cahier de doléances du premier mai de l’UAS a pris en compte notre préoccupation.

Par la présente, nous vous informons que nous appellerons tous les agents des péages de notre pays à observer un arrêt de travail de sept (07) jours allant du 08 juin 2017 à 08 heures au 15 juin à 8 heures pour exiger du gouvernement la satisfaction de notre plate-forme minimale qui est :

- l’annulation pure et simple de la concession du péage.
-la clarification des dispositifs régissant les agents de péage et la correction des dysfonctionnements et injustices y relatifs.
-la définition d'un plan de carrière pour les agents des péages.

Nous vous prions, Excellence Monsieur le Président du Faso, de croire à notre détermination à voir prises en compte nos légitimes préoccupations. »

Le secrétaire général
Hubert SAWADOGO