Aujourd'hui,
URGENT
Cinéma: l’acteur ivoirien Ahmed Souané (Docteur Boris) est décédé ce jeudi 20 septembre
RDC: L’Onu inquiète face à l’augmentation des violations des droits de l’homme
Burkina: le gouvernement crée une Brigade spéciale des investigations anti terroristes et de lutte contre la criminalité organisée (BSLAT)
Pakistan: l'ancien Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif remis en liberté (RFI)
Burkina: le CDP dément toute implication dans les différentes attaques terroristes perpétrées sur le territoire national(parti)
Ouagadougou: la 12e  édition du Forum national de la recherche scientifique et des Innovations technologique se tiendra  du 20 au 25 octobre
Loroum: des individus non identifiés ont abattu dans la nuit de mardi à mercredi, un homme dans le village de Lossa, commune de Banh
Niger: enlèvement d’un prêtre italien au sud-ouest de Niamey
Afrique du Sud: la justice autorise la consommation de cannabis à titre personnel pour les adultes (RFI)
Diplomatie: le président du Faso a été élevé à la grande dignité de Companion of the Order of the Star of Ghana

Un Koglwéogo blessé soigné dans un hôpital de Koudougou

SOCIETE

Plusieurs personnes auraient perdu la vie à la suite d’un affrontement entre les membres des groupes d’auto-défense Koglwéogos et des habitants des villages de Tialgo et Goundi,  vers Ténado, à 25 kilomètre de Koudougou. Voici le résumé de la situation faite par Cyrille Zoma, le correspondant de L’Observateur Paalga dans la région.


JEUDI 18 MAI 2017
Un présumé vol d'une chèvre il y a de cela plusieurs mois par un supposé jeune de Tialgo. Village du Sanguié dans la commune de Ténado. Les Koglwéogos investissent Tialgo et assiègent la cour du jeune pour réclamer 700 000 FCFA. Pour réparer le présumé préjudice. La famille et quelques villageois s'opposent. Un coup de fusil part et blesse un Koglwéogos et un jeune. Tout le village est alerté. Les Koglwéogos sont pourchassés. Onze d'entre eux sont blessés. Et un décède à l'hôpital de Koudougou des suites de ses blessures.

VENDREDI 19 MAI 2017
Les Koglwéogos se renforcent. Plus de 300 Koglwéogos envahissent encore Tialgo. La riposte locale s'organise. Vaines médiations des FDS et des autorités. L'affrontement n'a pas pu être évité. Plusieurs blessés de part et de d'autres. Chaque camp parvient à faire des prisonniers. Les Koglwéogos sont refoulés du village. En laissant derrière eux trois des leurs abattus. Le maire de Ténado décrète un couvre-feu de 19h à 6h. Veillée d'armes toute la nuit à Tialgo et dans les villages environnants.

SAMEDI 20 MAI 2017
Affrontements entre un Koglwéogos et des jeunes de Goundi. Village relevant de Ténado. Le Koglwéogos abat deux jeunes. Il est à son tour lynché. La nationale 14 (Koudougou-Dédougou) est bloquée au niveau de Goundi et de Ténado. Une nouvelle descente des Koglwéogos est encore annoncée. La situation demeure délétère et très tendue. Risques d'affrontements toujours d'actualité. Le ministre de la sécurité Simon Compaoré est annoncé ce matin. Pourra-t-il empêcher que le pire ne devienne "plus" pire? Wait And See!

 

Source : Cyrille Zoma, correspondant de L’Observateur Paalga