Aujourd'hui,
URGENT
Arabie Saoudite: Selon la CIA, Mohammed ben Salman a ordonné l'assassinat du journaliste Khashoggi
Burkina: la Coalition contre la vie chère organise le 29 novembre une journée de protestation contre la récente hausse du prix du carburant
Madagascar: le second tour de la présidentielle opposera Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana, tous deux anciens présidents
Centrafrique: l’ex-chef anti-balaka Alfred Yecatom Rhombot extradé vers la CPI
Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza
Brexit: Theresa May annonce que son gouvernement a validé le projet d'accord avec l'Union européenne 
Burkina: l'utilisation de contraception moderne a empêché 397 000 grossesses non désirées et 142 000 avortements (rapport)
Burkina: le bureau actuel du syndicat national de la GSP interdit d'activités, 10 agents révoqués (Conseil des ministres)
Sénégal: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade (RFI)
Burkina: le Mouloud célébré dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre 2018

Un Koglwéogo blessé soigné dans un hôpital de Koudougou

SOCIETE

Plusieurs personnes auraient perdu la vie à la suite d’un affrontement entre les membres des groupes d’auto-défense Koglwéogos et des habitants des villages de Tialgo et Goundi,  vers Ténado, à 25 kilomètre de Koudougou. Voici le résumé de la situation faite par Cyrille Zoma, le correspondant de L’Observateur Paalga dans la région.


JEUDI 18 MAI 2017
Un présumé vol d'une chèvre il y a de cela plusieurs mois par un supposé jeune de Tialgo. Village du Sanguié dans la commune de Ténado. Les Koglwéogos investissent Tialgo et assiègent la cour du jeune pour réclamer 700 000 FCFA. Pour réparer le présumé préjudice. La famille et quelques villageois s'opposent. Un coup de fusil part et blesse un Koglwéogos et un jeune. Tout le village est alerté. Les Koglwéogos sont pourchassés. Onze d'entre eux sont blessés. Et un décède à l'hôpital de Koudougou des suites de ses blessures.

VENDREDI 19 MAI 2017
Les Koglwéogos se renforcent. Plus de 300 Koglwéogos envahissent encore Tialgo. La riposte locale s'organise. Vaines médiations des FDS et des autorités. L'affrontement n'a pas pu être évité. Plusieurs blessés de part et de d'autres. Chaque camp parvient à faire des prisonniers. Les Koglwéogos sont refoulés du village. En laissant derrière eux trois des leurs abattus. Le maire de Ténado décrète un couvre-feu de 19h à 6h. Veillée d'armes toute la nuit à Tialgo et dans les villages environnants.

SAMEDI 20 MAI 2017
Affrontements entre un Koglwéogos et des jeunes de Goundi. Village relevant de Ténado. Le Koglwéogos abat deux jeunes. Il est à son tour lynché. La nationale 14 (Koudougou-Dédougou) est bloquée au niveau de Goundi et de Ténado. Une nouvelle descente des Koglwéogos est encore annoncée. La situation demeure délétère et très tendue. Risques d'affrontements toujours d'actualité. Le ministre de la sécurité Simon Compaoré est annoncé ce matin. Pourra-t-il empêcher que le pire ne devienne "plus" pire? Wait And See!

 

Source : Cyrille Zoma, correspondant de L’Observateur Paalga