Aujourd'hui,
URGENT
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu
Burkina: le gouvernement dément la prétendue labellisation du Faso Dan Fani par une firme chinoise et annonce sa labellisation future
Irak: 900 présumés terroristes rapatriés de Syrie pour être jugés
France:  la cathédrale Notre-Dame de Paris ravagée par les flammes, l'édifice et les œuvres sauvées 
Burkina: l'ancien ministre de la Culture, Tahirou Barry accepte d'être le candidat du MCR à la présidentielle de 2020
Etats-Unis: le progressiste Pete Buttigieg candidat à l'investiture démocrate
Libye: le HCR s’inquiète du sort des migrants pris dans les combats
Soudan: le ministre soudanais de la défense, Mohamed Ahmed Ibn Aouf, renonce à diriger le Conseil militaire qui dirigera la transition
Burkina: le gouvernement lance une opération de contrôle de l’authenticité des diplômes des fonctionnaires en activité
Burkina: plus d'une centaine d'individus interpellés au cours de l'opération Otapuanu

Un Koglwéogo blessé soigné dans un hôpital de Koudougou

SOCIETE

Plusieurs personnes auraient perdu la vie à la suite d’un affrontement entre les membres des groupes d’auto-défense Koglwéogos et des habitants des villages de Tialgo et Goundi,  vers Ténado, à 25 kilomètre de Koudougou. Voici le résumé de la situation faite par Cyrille Zoma, le correspondant de L’Observateur Paalga dans la région.


JEUDI 18 MAI 2017
Un présumé vol d'une chèvre il y a de cela plusieurs mois par un supposé jeune de Tialgo. Village du Sanguié dans la commune de Ténado. Les Koglwéogos investissent Tialgo et assiègent la cour du jeune pour réclamer 700 000 FCFA. Pour réparer le présumé préjudice. La famille et quelques villageois s'opposent. Un coup de fusil part et blesse un Koglwéogos et un jeune. Tout le village est alerté. Les Koglwéogos sont pourchassés. Onze d'entre eux sont blessés. Et un décède à l'hôpital de Koudougou des suites de ses blessures.

VENDREDI 19 MAI 2017
Les Koglwéogos se renforcent. Plus de 300 Koglwéogos envahissent encore Tialgo. La riposte locale s'organise. Vaines médiations des FDS et des autorités. L'affrontement n'a pas pu être évité. Plusieurs blessés de part et de d'autres. Chaque camp parvient à faire des prisonniers. Les Koglwéogos sont refoulés du village. En laissant derrière eux trois des leurs abattus. Le maire de Ténado décrète un couvre-feu de 19h à 6h. Veillée d'armes toute la nuit à Tialgo et dans les villages environnants.

SAMEDI 20 MAI 2017
Affrontements entre un Koglwéogos et des jeunes de Goundi. Village relevant de Ténado. Le Koglwéogos abat deux jeunes. Il est à son tour lynché. La nationale 14 (Koudougou-Dédougou) est bloquée au niveau de Goundi et de Ténado. Une nouvelle descente des Koglwéogos est encore annoncée. La situation demeure délétère et très tendue. Risques d'affrontements toujours d'actualité. Le ministre de la sécurité Simon Compaoré est annoncé ce matin. Pourra-t-il empêcher que le pire ne devienne "plus" pire? Wait And See!

 

Source : Cyrille Zoma, correspondant de L’Observateur Paalga

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé