Aujourd'hui,
URGENT
Football: Salitas FC se qualifie pour la phase de poule de la Coupe de la confédération Caf en battant Al Nasr (3-1)
Orodora: 5 morts dans un affrontement entre la police et des jeunes 
Burkina: dans l'attente de la nomination d'un Premier ministre, le président charge l'équipe sortante d'expédier les affaires courantes
USA: le prochain sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un prévu fin février, le lieu pas encore précisé (Maison Blanche)
France: Alexandre Benalla a été mis en examen pour «usage public et sans droit d'un document justificatif d'une qualité professionnelle»
Burkina: le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba a présenté sa démission et celle de son gouvernement au président du Faso qui l'a accepté
RDC: l'Union africaine demande «la suspension de la proclamation définitive» des résultats
Justice: la CPI ordonne le maintien en détention de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo
Colombie: au moins 21 personnes ont été tuées et dix autres blessées  dans un attentat à la voiture piégée, à Bogota
Yémen: les observateurs de l'ONU cibles de tirs à Hodeïda, ils sont sains et saufs, selon les Nations unies (RFI)

La stèle en hommage à Nazi Boni, en arrière-plan les amphithéâtres jumelés (Ph.SM)

SOCIETE

Le ministre en charge de l’Enseignement supérieur, Alkassoum Maiga, a présidé dans la matinée du lundi 8 avril 2017, la double cérémonie de baptême de l’Université polytechnique de Bobo-Dioulasso du nom de Nazi Boni, l’un des pères fondateurs de la littérature burkinabé, homme politique burkinabé (1947-1960) et de l’inauguration de deux amphithéâtres.

En procédant à ce baptême, le gouvernement entent rendre hommage à l’auteur du « Crépuscule des temps anciens », la première œuvre littéraire burkinabé. L’acte a été salué par la communauté universitaire qui, par la voix du Pr Geoeges Armand Ouédraogo, président de l’université polytechnique de Bobo-Dioulasso, estime que cette initiative du gouvernement  traduit la marque d’attention à son institution. «Porter le nom de cette illustre personnalité est une lourde responsabilité confiée à notre institution en ce sens qu’elle doit travailler à incarner les valeurs de courage, de combativité et de détermination porté par l’illustre Nazi Boni », a-il précisé.

Pour sa part, la famille de Nazi Boni a tenu à saluer cette marque de reconnaissance faite au défunt.  La famille, par la voix de Joseph Boni, a dit  toute sa gratitude à l’endroit du président du Faso,  Roch Marc Christian Kaboré, qui a entériné la décision du président de la transition Michel Kafando.  

Comme pour mettre ce temple du savoir  au même diapason que l’illustre personnalité dont elle porte désormais le nom, deux amphithéâtres d’une capacité de 750 places chacun ont été inaugurés par le ministre en charge de l’Enseignement supérieur. 

Nazi Boni est né 1909 à Bwan (province du Mouhoun) et a quitté le monde des vivant  16 mai 1969. 

FESPACO 2019

Sondage

L’instauration de l’état d’urgence dans certaines régions du Burkina contribuera-t-elle a résoudre la question du terrorisme?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé