Aujourd'hui,
URGENT
Paludisme: un vaccin expérimental testé au Malawi (France 24)
Burkina: le gouvernement octroie aux travailleurs des Finances des forfaits trimestriels allant de 400 000  à 900 000 FCFA
Burkina: les greffiers disent non aux "tripatouillages" des textes (AIB)
Burkina: les avocats en arrêt de travail de 96 heures pour dénoncer le dysfonctionnement de l'appareil judiciaire
Coopération: la Chancelière allemande Angela Merkel, effectue les 1er et 2 mai 2019 une visite d’amitié et de travail à Ouagadougou
Sri Lanka: l'État islamique (EI) a revendiqué, les attentats qui ont fait plus de 320 victimes le dimanche de Pâques
Soudan: le président égyptien, al-Sissi plaide pour un nouveau délai accordé aux militaires
Algérie: Issad Rebrab, l’homme le plus riche d'Algérie, derrière les barreaux (RFI)
Mali: Boubou Cissé nommé Premier ministre
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu

La stèle en hommage à Nazi Boni, en arrière-plan les amphithéâtres jumelés (Ph.SM)

SOCIETE

Le ministre en charge de l’Enseignement supérieur, Alkassoum Maiga, a présidé dans la matinée du lundi 8 avril 2017, la double cérémonie de baptême de l’Université polytechnique de Bobo-Dioulasso du nom de Nazi Boni, l’un des pères fondateurs de la littérature burkinabé, homme politique burkinabé (1947-1960) et de l’inauguration de deux amphithéâtres.

En procédant à ce baptême, le gouvernement entent rendre hommage à l’auteur du « Crépuscule des temps anciens », la première œuvre littéraire burkinabé. L’acte a été salué par la communauté universitaire qui, par la voix du Pr Geoeges Armand Ouédraogo, président de l’université polytechnique de Bobo-Dioulasso, estime que cette initiative du gouvernement  traduit la marque d’attention à son institution. «Porter le nom de cette illustre personnalité est une lourde responsabilité confiée à notre institution en ce sens qu’elle doit travailler à incarner les valeurs de courage, de combativité et de détermination porté par l’illustre Nazi Boni », a-il précisé.

Pour sa part, la famille de Nazi Boni a tenu à saluer cette marque de reconnaissance faite au défunt.  La famille, par la voix de Joseph Boni, a dit  toute sa gratitude à l’endroit du président du Faso,  Roch Marc Christian Kaboré, qui a entériné la décision du président de la transition Michel Kafando.  

Comme pour mettre ce temple du savoir  au même diapason que l’illustre personnalité dont elle porte désormais le nom, deux amphithéâtres d’une capacité de 750 places chacun ont été inaugurés par le ministre en charge de l’Enseignement supérieur. 

Nazi Boni est né 1909 à Bwan (province du Mouhoun) et a quitté le monde des vivant  16 mai 1969. 

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé