Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le conseiller municipal de Gnatan (Yagha) assassiné par des hommes armés non identifiés le 19 novembre 2019 (Infowakat.net). 
Burkina: Le CSC suspend l'émission "Biibémooré" de Optima FM pour 3 mois pour manquements à la loi, à l'éthique et à la déontologie. 
Côte d'Ivoire: saisie record de 200 tonnes de faux médicaments à Abidjan
Football: le Burkina Faso bat le Soudan du Sud par 2 buts à 1 au titre de la 2e journée des éliminatoires de la CAN 2021
Burkina: 32 terroristes neutralisés dans les régions du Centre-nord et du Nord
Sécurité: le Nigeria, le Bénin et le Niger lancent des patrouilles communes aux frontières
Burkina: l'opposition politique demande la levée "pure et simple" de la suspension de trois mois du FPR
5e RGPH: 5 229 contrôleurs et 20 916 agents recenseurs prêts pour l’opération de dénombrement qui débute ce 16 novembre
Niger: après trois ans d'absence, l'opposant Hama Amadou est rentré dans son pays ce jeudi 14 novembre
Burkina: le cyber-activiste Naïm Touré relâché «sans aucune charge»

SOCIETE

Deux travailleurs pris en otage ce jeudi par des individus armés à In-Abao, un village de la commune rurale de Tin-Akoff, province de l’Oudalan, dans la région du Sahel, ont été retrouvées saines et sauves, selon un communiqué du ministère en charge de la Sécurité.


«Le Gouvernement est heureux d’informer les populations que les deux compatriotes enlevés ont été retrouvés sains et saufs », affirme le communiqué. «Le Gouvernement invite les populations à vaquer à leurs occupations tout en observant, la grande vigilance et en collaborant avec les forces de sécurité, seul gage pour un Burkina Faso paisible et sûr », ajoute le document.

Dans la matinée de ce 27 avril aux environs de 10h,  deux individus armés, sur une moto, ont attaqué une équipe de la direction régionale du ministère de l’Eau et de l’Assainissement à In-Abao. Le gouvernement avait aussitôt donné l’alerte, précisant que l’équipe attaquée, conduisait un véhicule bleu Toyota Hilux, immatriculé 11 AA 7431 BF et était composée de quatre personnes. « Les assaillants ont pris en otage deux personnes : un agent de la direction régionale de l’Eau et de l’Assainissement et le point focal de la direction régionale de l’eau auprès de la mairie de Tin-Akoff et sont partis avec le véhicule », mentionnait le premier communiqué.

Le gouvernement avait donné des instructions aux forces de défense et de sécurité et pris contact avec les pays voisins pour retrouver les deux compatriotes enlevés.

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé