Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

SOCIETE

En conférence de presse le lundi 24 avril, le Procureur du Faso près le tribunal de première instance de Ouagadougou, Maiza Sérémé a annoncé que le dossier CBAO (Compagnie bancaire de l'Afrique occidentale) où 13 personnes ont été placées sous mandat de dépôt, sera jugé dans les jours à venir.



Dans le cadre de l’enquête internationale sur le vol de 1 milliard 800 millions de F CFA à la CBAO de Dakar, 13 personnes ont été écrouées au Burkina Faso. Parmi elles, le P-DG de Will télécom, le célèbre homme d’affaires Sayouba Zidwemba, interpellé par Interpol en Côte d’Ivoire, extradé au Burkina Faso et déféré à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou le 28 mars 2017. L’homme d’affaire serait mêlé au piratage de comptes de clients de la banque. A en croire le procureur du Faso, ce dossier devra connaitre on dénouement judiciaire très bientôt.

Mme le Procureur a fait aussi remarquer que certains dossiers de corruption ont déjà été jugés et d’autres sont en cours d’instruction. Le dernier dossier en date, selon Mme Sérémé, est le rapport de la CENTIF portant sur une déclaration d’opérations suspectes concernant la société anonyme dénommée Office national des télécommunications (Onatel) pour lequel, les juges d’instruction ont été saisis.