Aujourd'hui,
URGENT
Nigéria: 37 morts dans les attaques de trois villages dans l’État de Sokoto
Kossovo: le Premier ministre, accusé de crimes de guerre, démissionne de nouveau
CAN 2019: l’Algérie championne d’Afrique pour la 2e fois après 1990 en battant le Sénégal 1  but à 0
Erythrée: l’ancien patriarche de l’Eglise orthodoxe excommunié
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans

SOCIETE

Les chrétiens du Burkina Faso, à l’instar de ceux du monde entier, célèbrent ce dimanche 16 avril 2017, la fête de pâques, solennité de la résurrection de Jésus christ.  A cet effet, Voici ci-dessous le message du Cardinal Philippe Ouédraogo, archevêque métropolitain de Ouagadougou.  

"Nous célébrons dans la joie et l’action de grâce la fête de Pâques c’est-à-dire la Résurrection du Christ. Notre Seigneur Jésus Christ est mort et Ressuscité. Il a donné sa vie pour le salut de tous les Hommes !

Cette fête de Pâques 2017 constitue un appel pour les chrétiens. 

Elle nous invite :

 A fortifier notre foi en Christ-Sauveur Chemin/Vérité/Vie.

 A vivre davantage de Lui, de son Evangile car « si nous ne vivons pas l’Evangile, Jésus ne vit pas en nous ».

 A être ses témoins courageux dans le quotidien de la vie

• Pour annoncer l’Evangile au monde

• Pour transformer notre monde en un monde plus humain, fraternel…un monde réconcilié dans la justice et la paix véritable !

Avec tous les chrétiens du monde entier, nous proclamons « ALLELUIA » « loué soit Dieu » pour son amour manifesté en Jésus Christ.

A tous et à toutes, bonne et sainte fête de Pâques.

Daigne le Ressuscité bénir le Burkina Faso, le monde entier !

 

Philippe Cardinal OUEDRAOGO"

 

 

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé